Les festivals et les fêtes occupent une place importante dans la vie et dans les coutumes des thaïs, qui apprécient particulièrement le divertissement. D’ailleurs le calendrier thaïlandais est jalonné d’événements tout au long de l’année (vous pouvez les consulter ici). Les thaïlandais célèbrent des festivals pour les dieux et les déesses, Bouddha, les rois de Thaïlande, la constitution, le nouvel an, etc. De plus, de nouveaux évènements sont régulièrement ajoutés au calendrier des célébrations thaïes, telles que le Festival International de la montgolfière.

Les thaïlandais s’investissent avec beaucoup de gaité et d’enthousiasme dans ces fêtes, qui vous émerveilleront. Par ailleurs, il n’est pas rare de voir un policier jouer avec un pistolet à eau ou encore un moine jeter de l’eau sur quelqu’un lors du festival de Songkran (nouvel an thaï). Pour célébrer tous ces évènements, les thaïlandais suivent trois calendriers : le calendrier bouddhique, le calendrier chinois et le calendrier chrétien. Ainsi donc, la majorité des familles thaïes fêtent le nouvel an chinois, chrétien et bouddhique. De manière générale, les fêtes populaires et religieuses sont basées sur le calendrier lunaire, alors que les fêtes officielles ont lieues à des dates fixes.

Vous découvrirez à travers cet article les principales fêtes et événements célébrés en Thaïlande.

Sommaire

Nouvel an chrétien

Feux d'artifice du réveillon du nouvel an occidentalVous passez le nouvel an occidental en Thaïlande et vous souhaitez fêter cet événement ? Bien qu’il n’y ait qu’une minorité de chrétiens en Thaïlande, les thaïlandais aiment faire la fête et célèbrent généralement le nouvel an en famille ou entre amis. Le 31 décembre et le 1er janvier sont des jours fériés en Thaïlande.

Dans les grandes villes, telles que Bangkok, Phuket, Chiang Mai et Pattaya, des soirées spéciales sont organisées dans des restaurants, des bars et des boîtes de nuit. La plupart des discothèques sont ouvertes toute la nuit, il est également possible d’assister à des spectacles de chant et de danse, des orchestres, etc.

Full Moon Party

Full Moon Party sur la plage Haad Rin à Koh PhanganLa Full Moon Party, qui peut être se traduire par la fête de la pleine lune, est une fête touristique qui se déroule sur la plage de Haad Rin, sur l’île de Koh Phangan (en savoir plus). La Full Moon Party a lieu tous les mois de l’année, le jour de la pleine lune, elle réunit plusieurs milliers de touristes venus du Monde entier. Lors des pics saisonniers, la Full Moon Party peut réunir près de 20 000 touristes. Cette fête est relativement récente, en effet elle a été créée il y a environ 18 ans. Depuis lors, la Full Moon Party rassemble toujours plus de Monde dû à son succès à l’échelle internationale.

La fête commence tôt dans la soirée et elle finit le lendemain matin, vers les alentours de midi. Les styles musicaux y sont variés, on peut notamment retrouver de la musique électronique, de la house, de la danse, du R&B, de la drum & bass et du reggae. La façon la plus courante de boire de l’alcool lors de la Full Moon est le bucket, il s’agit d’un petit saut composé d’une bouteille d’alcool et de canettes de soda pour être mélangés. Les buckets sont généralement vendus dans des stands prévus à cet effet, situés le long de la plage de Haad Rin.

Nouvel an chinois

Nouvel an chinois à Nakhon SawanLe nouvel an chinois est célébré tous les ans en Thaïlande par la majorité de la population. En effet, la plupart des thaïlandais ont des origines chinoises, particulièrement dans les grandes villes. De manière générale, le nouvel an chinois a lieu fin janvier, début février. A cette occasion, certains restaurants, bars et hôtels sont fermés durant quatre jours.

Bien que le nouvel an chinois soit généralement fêté en famille, des manifestations spectaculaires sont organisées à Chinatown dans les grandes agglomérations (Yaowarat à Bangkok) et à Nakhon Sawan, une ville située à 250 kilomètres au nord de Bangkok, à l’ouest du confluent des rivières Ping et Nan, qui forment le Chao Phraya, le plus important fleuve de Thaïlande.

Makha Bucha

Bouddha Makha BuchaMakha Bucha est un festival religieux important célébré par les bouddhistes lors de la pleine lune du troisième mois lunaire, qui a généralement lieu en février. Le troisième mois lunaire est connu sous le nom de Makha en Thaïlande et Bucha signifie vénérer ou honorer. Ainsi, le jour du Makha Bucha est l’occasion de vénérer Bouddha et ses enseignements.

Ce jour férié a pour but de rappeler qu’il est important de ne pas commettre de péchés, de faire le bien et de purifier son esprit. C’est donc l’occasion pour les thaïlandais de faire de bonnes choses, aider les personnes dans le besoin et visiter des temples pour rendre hommage à Bouddha.

Songkran, nouvel an thaï

Bataille d'eau à Chiang MaiLe Festival de Songkran est la célébration du nouvel an du calendrier bouddhique. Normalement basé sur le calendrier lunaire, les dates de la fête de Songkran sont aujourd’hui fixes, elle a lieue tous les ans du 12 au 15 avril, qui sont donc des jours fériés. Pour certaines villes, les dates peuvent variées. A Chiang Maï, le festival de Songkran peut commencer plus tôt, mais il dure également plus longtemps que dans les autres villes.

Cette fête est célébrée en famille, mais aussi publiquement dans la rue, où des gigantesques batailles d’eau sont organisées dans toutes les villes à travers la Thaïlande. Songkran est la fête la plus importante et la plus animée de l’année, durant les trois jours de célébrations, il est quasiment impossible de marcher dans la rue sans se faire aspergé d’eau.

A Chiang Maï, des milliers de gens « armés » de pistolets et de seaux se déplacent dans les rues pour s’asperger d’eau mutuellement, dans une ambiance bon enfant. De nombreux véhicules, des pick-up chargés de bidons d’eau et même des tuk-tuk arpentent les rues de la ville pour arroser les piétons. Les lieux touristiques de Pattaya, Phuket (Patong Beach) et Bangkok (Khao San Road)  font également partis des lieux les plus animés pour célébrer cette fête inoubliable.

Couronnement du Roi Rama IX

Le Roi Rama IX et la Reine SirikitLe Roi Rama IX, Bhumibol Adulyadej, a été couronné il y a plus de 60 ans, le 5 mai 1950, ce qui en fait le plus vieux souverain de l’histoire de la Thaïlande et du Monde, ce jour est férié depuis. Alors âgé de 18 ans, Bhumibol Adulyadej a succédé à son grand frère, Ananda Mahidol (Rama VIII), le 9 juin 1946, qui est mort d’un accident avec une arme à feu dans des circonstances encore obscures aujourd’hui. Jusqu’en 1950, le roi Rama IX vit en Suisse où il finit ses études, puis il rentre en Thaïlande pour se marier avec la princesse Sirikit Kitiyakara et se faire couronner. Les hauts fonctionnaires thaïlandais présentent leurs hommages à Bhumibol Adulyadej dans le Grand Palais à Bangkok. L’anniversaire du couronnement du Roi marque aussi le début de la saison de la plantation du riz.

Visakha Puja

Célébration du Visakha Puja à Sanam LuangVisakha Puja est la fête la plus importante pour les bouddhistes car elle célèbre la naissance de Bouddha. Les thaïlandais peuvent se rendre dans les temples et les pagodes où des processions religieuses sont organisées et les moines prêchent des sermons. Une exposition est tenue à Bangkok sur une semaine, non loin des pagodes de Sanam Luang, il s’agit d’une des plus belles fêtes de l’année. Dans le calendrier bouddhiste, la célébration de Visakha Puja a lieue le jour de la pleine lune du 5ème ou du 6ème mois lunaire, soit généralement au mois de mai. Cette fête est l’occasion d’apporter du bonheur aux autres et de faire de bonnes actions. Visakha Puja est célébrée par tous les bouddhistes des pays voisins : l’Inde, le Népal, le Bangladesh, le Sri Lanka, l’Indonésie, Singapour, la Birmanie, le Vietnam, la Malaisie, le Cambodge et le Laos.

Asalha Puja

Premier sermon de Bouddha dans le parc Deer en IndeLe jour avant la célébration de Khao Phansa est connu sous le nom de Asalha Puja, qui est également appelé Wan Asana Bucha en thaï. Asalha Puja commémore le premier sermon de Bouddha dans le parc Deer qui se trouve dans la principauté de Bénarès (Varanas) en Inde. Ce jour est aussi connu pour être le jour de fondation de la communauté bouddhiste Sangha. Beaucoup de thaïs retournent dans leurs villes natales pour vénérer Bouddha et faire des offrandes aux moines dans des temples locaux. La journée, les moines chantent des mantras et répètent le premier sermon de Bouddha. Le soir a lieu une cérémonie bouddhiste appelée Wian Tian, où tout le monde marche autour du sanctuaire principale d’un temple tout en portant une bougie, trois bâtons d’encens et un lit de lotus. Ce festival se déroule la plupart du temps au mois de juillet, à l’occasion de la pleine lune du huitième mois lunaire.

Khao Phansa

Bouddha préchant dans le TavatimsaKhao Phansa peut se traduire par la retraite de la saison des pluies en français. Cette période débute généralement en juillet pour finir en octobre, durant laquelle les moines arrêtent leur vie d’errance et s’installent dans un temple fixe. Cet événement commence exactement le lendemain de la fête Asalha Puja, qui correspond à la pleine lune du huitième mois lunaire, et il termine le lendemain de la pleine lune du onzième mois, avec un rituel appelé Pavarana. Cette tradition remonte à l’époque de Bouddha, alors qu’il interdit aux moines de voyager durant la saison des pluies, par peur qu’ils nuisent involontairement à la végétation et aux insectes. Une fois le jeûne arrivé à son terme, les moines sortent des temples dans lesquels ils ont résidé trois mois. Des cérémonies sont alors organisées durant un mois ou les thaïs offrent de nouveaux vêtements de safran et de la nourriture aux moines.

Fête des mères

La Reine Sirikit et le président allemand LübkeLa fête des mères est apparue en Thaïlande en 1976 sous le patronage du Palais Royal, il s’agit du jour de l’anniversaire de la Reine Sirikit, le 12 août. Ainsi, l’anniversaire de la Reine coïncide avec la fête de toutes les mères de la Thaïlande, c’est un jour national très important pour toutes les familles thaïlandaises.

C’est donc l’occasion pour les thaïlandais d’offrir un cadeau à leurs mères, par exemple un bouquet de jasmin, qui représente la pureté de l’amour, par sa couleur, et la force, par l’intensité de son parfum, d’un enfant pour sa mère.

En 1977, le ministère de l’éducation publie un ouvrage qui met en avant toutes les actions menées par la Reine Sirikit pour venir en aide à son peuple, telle la mère de tous les thaïlandais. Sirikit Kitiyakara s’attache particulièrement aux domaines de la santé et de l’éducation, la culture thaïlandaise, ainsi que la préservation des arts et des vestiges historiques.

Loy Krathong, festival des lanternes

KrathongLoy Krathong, plus couramment appelé le festival des lanternes en français, est l’une des plus belles fêtes célébrée en Thaïlande, le soir de la pleine lune du douzième mois lunaire, en novembre. Cette célébration honore les esprits de l’eau et marque la fin de la saison des pluies, qui ont un rôle très important dans la vie du pays.

A cette occasion, les thaïlandais fabriquent des lanternes, dites célestes, qu’ils envoient dans le ciel une fois la nuit tombée, mais aussi des krathong, qui sont des petits bateaux composés de feuilles de bananier, qui reprennent la forme d’une fleur de lotus, des fleurs et de l’encens.

Ces petites confections permettent d’exorciser les fautes commises et de chasser les soucis du quotidien. Ces festivités sont particulièrement animées à Ayutthaya, Sukhothaï, Chiang Maï (sur la rivière Pin) et Bangkok (sur le fleuve Chao Phraya ).

Fête des pères

Roi Rama IX Bhumibol AdulyadejLe 5 décembre est un jour de fête national en Thaïlande, ce jour marque l’anniversaire du Roi Rama IX, mais aussi la fête de tous les pères thaïlandais. Pour cet événement, toute la population bénéficie d’un jour férié pour participer aux festivités. Les thaïlandais sont vêtus de jaune, qui est la couleur du Roi Bhumibol Adulyadej, et les commerces ne vendent pas d’alcool.

Depuis le début de son règne en 1946, le Roi Rama IX est très apprécié des thaïlandais pour son intérêt et ses nombreuses bonnes actions pour les zones défavorisées du pays, son action conciliatrice lors des coups d’état et la stabilité qu’il a su apporter à son pays.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !