La religion occupe une place importante dans la vie des thaïlandais, qui sont majoritairement bouddhistes Theravada. L’apparition du bouddhisme remonte au troisième siècle avant J.C à Nakhon Pathom, qui abrite la plus grande stupa bouddhiste au Monde (Phra Pathom Chedi). Aussi, les temples exercent un rôle important dans le quotidien des thaïlandais, en particulier à la campagne ou le temple sert parfois d’école, de dispensaire, voire même de lieu pour trouver un travail. Depuis toujours, les thaïlandais sont tolérants envers les autres croyances, d’ailleurs les minorités religieuses (hindouistes, chrétiennes, musulmanes, sikhs) vivent en parfaite harmonie en Thaïlande.

Pratiquer la méditation dans un temple bouddhiste

Depuis plusieurs années, la Thaïlande voit apparaître une nouvelle forme de tourisme accessible à tout le monde : le tourisme spirituel. Que vous soyez débutant ou expérimenté en méditation, vous pourrez expérimenter les bienfaits de cette pratique ancestrale, très appréciée des thaïs.

Moine bouddhiste en méditationQue ce soit pour un ou plusieurs jours, vous pourrez pratiquer la méditation dans l’un des nombreux monastères bouddhistes que l’on peut trouver en Thaïlande. Les deux formes de méditation les plus courantes sont : vipassana bhavana (développement de la vision supérieure) et samatha bhavana (développement de la tranquillité), qui reposent sur la prise de conscience.

Si vous souhaitez faire part de votre souhait d’initiation à la méditation auprès d’un temple, vous devrez vous y présenter en tenue blanche. Durant votre stage, vous pourrez expérimenter différentes formes de méditation assis, debout ou en marchant. Certains monastères sont plus adaptés pour vous former à la méditation, avec des enseignements en anglais.

Suan Mokkh, le jardin de la libération

C’est le cas du monastère Suan Mokkh, qui signifie littéralement le jardin de la libération. Fondé par le moine Buddhadasa, l’un des maîtres de la pensée bouddhiste du 20ème siècle, dans la province de Surat Thani, le jardin de la libération et ses disciples pourront vous offrir les enseignements du Dhamma.

Wat Mahadhatu, le temple des grandes reliques

Moines du temple Wat Mahadhatu durant le festival de SongkranD’autres temples prestigieux, tel que le Wat Mahadhatu, sont connus pour leurs enseignements et sont toujours ouverts aux thaïlandais et aux touristes, peu importe leurs croyances.

Situé à proximité du Grand Palais de Bangkok, le Wat Mahadhatu possède deux centres alloués à la méditation, il est possible d’y faire une retraite de trois jours ou plus.

Vous pourrez également y loger et manger sur place moyennant une contribution financière. Les dons sont acceptés par le temple, mais ils ne seront jamais sollicités.

Il est possible d’effectuer une retraite de plusieurs jours ou semaines dans de nombreux temples éparpillés dans les quatre coins du pays, en particulier dans les provinces de la Thaïlande. Vous pourrez vous procurer une liste de ces temples, qui proposent des enseignements en anglais, auprès d’un office de tourisme.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !