Histoire

La province a été découverte et annexée sous le règne de Rama I qui y vit une position judicieuse pour combattre le birmans puisque cette ville se trouve à la frontière des deux pays.

Il était donc possible de les repousser dès leur arrivée. La ville n’a été construite que récemment, en 1831.Mais c’est au 20e siècle qu’elle joue un rôle capital avec la construction par les japonais à cet emplacement du fameux « Pont de la rivière Kwaï » qui fut tristement célèbre en devenant le chemin de la mort pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Kanchanabury

La construction se fit sur 16 mois pendant lesquels les japonais obligèrent les thaïlandais à travailler jusqu’à épuisement et 25 000 personnes sont mortes pendant cette entreprise.

Géographie et démographie

Région la plus vaste de Thaïlande, elle compte aujourd’hui 850 000 habitants et se situe alors au 26e rang parmi les différentes provinces du pays. Cependant sa densité est faible, du fait de sa grande superficie avec 19 483,2 kilomètres carrés.

La ville de Kanchanaburi se trouve au centre de deux rivières importantes à savoir la Kwai Yai et la Kwai Noi qui se rejoignent dans le fleuve Mae Klong. La région est surtout montagneuse et une partie de ses reliefs longe la Birmanie à l’ouest. Son paysage se caractérise par des chutes d’eau, des grottes datant du néolithique.

Le climat est propice au tourisme puisqu’il est ensoleillé une bonne partie de l’année. Il se découpe en trois parties avec la saison tempérée et sèche de novembre jusqu’à la fin du mois de février, une saison chaude du mois de mars à juin et enfin la saison des pluies qui commence en juillet pour terminer en octobre.

Lieux à visiter

Kanchanabury

Les principaux centres d’intérêt sont liés à la Seconde Guerre Mondiale et notamment à la période qui s’étend de 1942 à 1945, où la présence des japonais est très forte.

  • Le pont de la rivière Kwaï : le pont d’acier noir peut encore être observé aujourd’hui même s’il fut bombardé à de nombreuses reprises en 1945, car il fut reconstruit par la suite. Par contre, les arcs de soutien sont bien d’origine ce qui permet de faire un bond dans l’histoire. Il est devenu le lieu d’attraction principal de la ville avec une série de restaurants et de boutiques installés à proximité.
  • Le mémorial de guerre japonais : il se trouve dans la partie sud de la ville et retrace au travers d’objets et d’écrits cette guerre perçue du côté japonais.
  • Le cimetière militaire de Kanchanaburi : Situé à l’opposé de la gare, il contient les corps de près de 7 000 soldats alliés prisonniers qui ont succombé pendant la construction du fameux pont, position névralgique.
  • Le cimetière de Chong-Kai : Il s’agit d’un lieu spécialement consacré aux prisonniers du camp qui se trouvait au même endroit pour ne pas oublier tous ceux qui sont morts pendant cette guerre. Il compte 1750 corps.
  • Le musée de la guerre JEATH : Ce musée sous forme de camp de prisonniers est constitué de lits et de cabanes en bambous où sont disposés des photographies, des cartes et autres éléments de la Seconde Guerre Mondiale. Des survivants de ce camp ont même offert des objets personnels afin de contribuer au travail de mémoire.

Autres attractions touristiques

Kanchanabury

Les environs de Kanchanaburi recèlent de sites exceptionnels qui doivent être absolument découverts lors d’une visite de la ville.

Les sites archéologiques

Le Parc historique de Prasat Muang Sin révèle une ville datant de 800 ans avec une architecture khmer dont la fameuse Tour de la Cité des Lions. On y retrouve de nombreuses reliques, des statues et de nombreux objets ayant appartenus aux anciens habitants. Pour sa part, le Musée National Ban Kao est consacré à la période néolithique.

Les joyaux naturels

Les chutes de Sai Yok Noi regroupent une multitude de chutes d’eau de toute beauté. En juin et septembre, elles coulent plus largement et sont alors un passage obligatoire. Les grottes creusées dans la roche sont également des endroits à découvrir car leur beauté leur vaut même des légendes sur leurs pouvoirs magiques.

Les évènements annuels

Chaque année, au mois d’octobre, se tient la Journée du bateau et du raft avec l’affrontement de chaloupes le long des rivières. D’autre part, la Semaine du Pont de la rivière Kwaï est organisé fin novembre ou en décembre avec de nombreuses animations, attractions, un train à vapeur et même un spectacle son et lumière.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !