Ubon Ratchathani

Souvent appelé Ubon, cette ville située dans l’Est de la Thaïlande est la capitale de sa province qui porte le même nom. Ubon Ratchathani a été fondée à la fin du 18ème siècle, lorsque le roi Taskin le Grand était au pouvoir. Le nom d’Ubon Ratchathani signifie la ville du Lotus Royal. Selon la base de données géographiques GeoNames, la population d’Ubon Ratchathani saurait aujourd’hui approximative à 122 500 habitants.

Histoire

Chedi du temple Wat Nong BuaAvant la fin du 18ème siècle, cette région n’appartenait pas au Royaume de Siam, mais à l’Empire Khmer, la ville de Ubon Ratchathani n’existait pas encore. Après la chute d’Ayutthaya en 1767, plusieurs tribus s’y sont installés, dont les Kha et les Suai. Alors que les villes de Bangkok et de Thonburi devenaient de plus en plus importantes, la région de Ubon Ratchathani fût influencée par l’expansion du Royaume de Siam.

Vingt ans plus tard, le Roi Rama Ier souhaite réunifier les différentes tribus de la région pour en faire une seule ville, pour cela il offre un titre de noblesse au chef local. Cela a été accompli en 1786 avec la fondation de la ville de Ubon Ratchathani par Thao Khamphong, le prince laotien qui a fuit la capitale de son pays Vientiane.

Avant de devenir une province, Ubon Ratchathani était le centre administratif de la région de l’Isan, qui se trouve dans le Nord-Est de la Thaïlande. En 1925, Ubon Ratchathani appartenait à la province de Nakhon jusqu’à ce que la province de Ubon Ratchathani voit le jour en 1933. Jusqu’en 1972, la province de Ubon Ratchathani était la plus grande province de la Thaïlande, elle est aujourd’hui la 5ème plus grande province sur 77.

En 1940, les forces armées françaises ont attaquées Ubon en représailles des attaques thaïlandaises sur des villes françaises d’Indochine. La ville de Ubon s’est rapidement développée durant la Seconde Guerre Mondiale, alors que des prisonniers de guerre japonais ont été emmenés en train depuis Kanachanaburi. De plus, durant la Guerre du Vietnam, l’armée américaine y a fait construire une base militaire aérienne, qui est aujourd’hui devenu un aéroport de commerce.

Tourisme

Moines bouddhistes du temple Wat Nong Pa PongLa province d’Ubon Ratchathani est réputée pour sa forte tradition bouddhiste. Wat Nong Pah Pong est un célèbre monastère bouddhiste qui a été construit dans la forêt en 1954. La façon d’enseigner du Vénérable Achan Chah ont encouragés beaucoup d’étrangers à expérimenter la vie de moine bouddhiste dans la forêt.

Le Wat Pah Nanachat, qui signifie le monastère de la forêt internationale, a ensuite été établi en 1975 et il est devenu un lieu de culte important à Ubon. Ce monastère réunit plus de 50 moines, de 23 nationalités différentes.

Thung Si MuangMais la ville englobe d’autres temples bouddhistes à visiter, tels que le Wat Thung Si Muang, qui se trouve dans le centre-ville, et le Wat Nong Bua, qui se situe à proximité du centre commercial Big C. Ce dernier possède un chedi calqué sur celui du temple bouddhiste de Bodh Gaya en Inde. Le temple Wat Ban Na Mueang dispose d’une porte en béton gravée d’un éléphant à trois têtes. A l’arrière de celui-ci se trouve un temple en forme de péniche, et un lac avec des poissons-chats à nourrir.

La communauté bouddhiste Ratchathani Asok vit sur la rive sud de la rivière. Ses habitants vivent dans des bateaux de pêche restaurés en maison et montés sur des rochers, et une grande salle commune en béton peinte de manière à ce qu’elle ressemble à une immense cabane dans un arbre. Si vous souhaitez goûter la cuisine locale, des marchands vendent des produits issus des fermes qu’ils exploitent. Ubon Ratchathani dispose également un diocèse catholique, une mosquée (à l’Est de Thanon Upalisan) et un temple Sikh (dans le centre-ville à Thanon Ubonkit).

Transports

Aeroport

L’aéroport d’Ubon Ratchathani est un point commercial stratégique pour les échanges avec les autres villes thaïes et l’étranger, mais pas seulement. L’aéroport d’Ubon sert aussi de base militaire pour les forces aériennes de l’armée royale thaïe (RTAF).

Durant la Guerre du Vietnam, des escadrons américains et australiens étaient basés dans cet aéroport. Tous les jours, plusieurs avions se rendent à Ubon Ratchathani depuis l’aéroport de Bangkok.

Moyens de transport

Tuk Tuk à Ubon RatchathaniLa ville ne dispose pas de taxi. Cependant vous pourrez trouver des Tuk Tuk à proximité des marchés, des lieux touristiques et des centres commerciaux. Ceux-ci proposent des tarifs fixes vers des destinations variées, telles que l’aéroport ou encore la gare.

Le moyen de transport le plus utilisé par les locaux est le Songteo, ces camionnettes proposent leurs services de transport dès 6 heures du matin jusqu’à 6 heures de l’après-midi. Les trajets sont définis à l’avance par les chauffeurs qui respectent un itinéraire précis, le coût pour un voyage est de 10 ou 15 bahts par personne.

Les routes empruntées sont indiquées par des numéros et la couleur du véhicule. Toutes les routes passent par le centre ville d’Udon. Aucun Songteo ne se rend jusqu’à l’aéroport, pour cela vous devrez emprunter un Tuk Tuk.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !