Chiang Raï - Wat Rong Khun

Chiang Raï est la capitale de la province de Chiang Raï, qui se trouve dans le Nord de la Thaïlande, non loin du Laos et de la Birmanie. Cette ville de 62 000 habitants est d’ailleurs un centre stratégique majeur pour le commerce avec ces deux pays frontaliers.

Histoire

Sadue Mueang, Omphalos de Chiang RaïLa ville a été fondée par le roi Mengrai en 1262, pour devenir la capitale du Royaume de Lanna. Chiang Raï a ensuite été conquis par les birmans durant plusieurs centaines d’années. En 1432, un vestige d’une valeur inestimable a été découvert dans le chedi du temple Wat Phra Kaeo, en raison d’un tremblement de terre. Il s’agit du Bouddha d’émeraude, également appelé Phra Kaeo en thaï.

Ce n’est qu’en 1786 que Chiang Raï est reconquis par le Royaume de Siam, puis en 1933, Chiang Raï est proclamé comme une province de la Thaïlande. En 1992, le pilier de la ville (Lak Mueang en thaï) a été déplacé du temple Wat Klang Wiang au temple Wat Phra That Doi Chom Thong, qui est réputé pour être le centre de la ville. Aujourd’hui, Chiang Raï est une ville très riche culturellement et historiquement.

De nombreux touristes viennent à Chiang Maï pour visiter les montagnes, explorer la forêt et la jungle, rencontrer les minorités ethniques vivant dans les collines, goûter la cuisine unique du Nord de la Thaïlande et découvrir ses vestiges historiques.

Lieux a visiter

Temples

  • Wat Phra Kaeo à Chiang RaïWat Phra Kaeo : ce joli temple bouddhiste est très célèbre pour avoir abrité le Bouddha d’émeraude durant le 14ème siècle. Aujourd’hui le Bouddha d’émeraude se trouve à Bangkok dans le Palais Royal.
  • Wat Phra That Doi Chom Thong : ce temple contiendrait la plus ancienne relique sainte de la ville, avant même que le Roi Mengrai ne fasse construire Chiang Raï. Le chedi de ce temple aurait d’ailleurs été rénové lors de la construction de la ville. Il s’agit donc d’un site religieux très important pour les thaïs.
  • Wat Klong Wiang : bien qu’il ne soit pas très spacieux, ce vieux temple construit en 1432 reproduit parfaitement le style de construction de Lanna. Vous pourrez admirer les statues colorées, les éléphants à l’arrière du temple, mais aussi la pancarte « ne tuer personne » à l’entrée.
  • Wat Ming Meuang : localisé près de la frontière laotienne, ce petit temple abrite les esprits de la ville (ming meuang en thaï). Le Wat Ming Meuang a été sculpté et décoré avec le style de Lanna.
  • Statue du gardien de Wat Klong WiangWat Rong Khun : également appelé le Temple Blanc en français, ce temple unique a été construit par l’artiste Chaloemchai Khositphiphat en 1998. Le Wat Rong Khun abrite de larges peintures murales de Bouddha et des peintures de Chaloemchai Khositphiphat.
  • Baan Dam : créé par l’artiste Thawan Duchanee, le Temple Noir est également un monument moderne du patrimoine de Chiang Raï. La zone autour du temple comporte près de 40 petites maisons noires faites de bois, de verre, de brique, de béton et de terre cuite dans différents styles. Chaque maison est décorée d’éléments artistiques réalisés par Thawan, notamment des peintures, des sculptures, des ossements d’animaux, des cornes, des objets en or et en argent et bien d’autres choses encore.

Ce qu’il y a d’autre a voir

  • Monument à la mémoire du Roi MengraiGrand mémorial du Roi Mengrai : ce monument est un hommage au Roi Mengrai, qui a fait de Chiang Raï la capitale du Royaume de Lanna en 1292. La statue de bronze représentant le Roi se trouve dans un petit parc sympathique, idéal pour se reposer et se détendre. Tous les ans, des touristes et des locaux se rendent auprès de la statue pour rendre hommage à l’ancien souverain, pour apporter des fleurs et de l’encens, mais aussi pour prendre des photos.
  • Kok River : la rivière de Kok fait 130 kilomètres de long et passe à travers la ville de Chiang Raï. La plage de Chiang Raï se trouve sur les rives de la rivière, c’est un lieu agréable et populaire pour un pic-nique en été.
  • Namtok Khun Kon : ce parc forestier dispose d’une impressionnante cascade de 70 mètres de haut. Les environs du parc sont idéal pour se détendre, faire de la marche à pied, mais aussi découvrir la faune et la flore de la région.

Transports

Se rendre a Chiang Raï

Aéroport International de Chiang RaïPar la route

Chiang Raï se trouve à 840 kilomètres de Bangkok, soit approximativement 14 heures de route en voiture ou en bus. Depuis Chiang Maï, les bus mettent environ 2 heures pour se rendre jusqu’à la ville de Chiang Raï.

En avion

Plusieurs vols depuis Bangkok se rendent jusqu’à l’aéroport international de Chiang Raï tous les jours en 1h30. Les compagnies affectées sur ces vols domestiques sont Thaï Airways, Nok Air, One to go et Air Asia.

En train

Aucun train ne se rend directement jusqu’à Chiang Raï, car la ligne de train partant de Bangkok se termine à Chiang Maï. Cependant, il se pourrait que la ligne de train soit rallongée jusqu’à Chiang Raï dans les années à venir. Pour l’instant, la seule possibilité en train est de se rendre dans un premier temps à Chiang Maï, puis de prendre un bus jusqu’à Chiang Raï.

Moyens de transport

Les moyens de transport public à Chiang Raï se résument à des tuk tuk, des songteo et un petit nombre de taxis. La ville en elle-même peut être visitée à pied, mais pour des excursions dans la province de Chiang Raï, il est préférable de louer une voiture ou un deux roues.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !