Sukhothai

Sukhothaï est la première capitale de la Thaïlande, ou plus précisément du Royaume de Siam. La ville a été fondée en 1238 et mettant fin au règne de l’empire Khmer. Très réputée pour ses vestiges historiques, ses temples, son histoire et son art, le parc historique de Sukhothaï a été inscrit au patrimoine mondial de l’humanité en 1991.

Histoire

Ruines du Wat Chedi Chet TaeoAprès s’être affranchi de la tutelle khmère, le premier royaume thaïlandais a fondé sa capitale en 1238, sous le nom de Sukhothaï qui peut se traduire par l’aube du bonheur en français. A la fin du 13ème siècle, les Mongols envahissent l’Empire Khmer et le Vietnam, et ils saccagent la ville Birmane Pagan en 1287. Sukhothaï profite de cette situation pour devenir un État vassal de l’Empire Mongol, qui est alors dirigé par Gengis Khan. Entre 1275 et 1317, le monarque Ramkhamhaeng (ou Rama le Fort) porte la ville de Sukhothaï à son apogée. En 1378, la capitale du Royaume de Thaïlande devient tributaire du Royaume d’Ayutthaya.

Localisée à 600 kilomètres au nord de la capitale thaïlandaise Bangkok, de nombreux vestiges de Sukhothaï sont en ruines, on pense notamment au Palais en bois des Rois qui a disparu. En revanche, la ville compte encore aujourd’hui un grand nombre de temples, construits en brique et en latérite. La majorité des objets retrouvés à Sukhothaï sont aujourd’hui présents au musée national de Bangkok.

Lieux à visiter

Sukhothaï Muang Kao

Wat Chana SongkramSitué à une quinzaine de kilomètres à l’ouest de Sukhothaï, Sukhothaï Muang Kao était l’ancienne capitale du Royaume de Sukhothaï entre 1238 et 1438. Aujourd’hui, elle contient de nombreuses ruines datant de cette époque. D’ailleurs, son importance a été reconnue à l’échelle internationale, car elle appartient au patrimoine de l’UNESCO depuis 1991. Aussi, l’ancienne ville est très populaire auprès des touristes thaïs et étrangers.

L’ancienne ville a connu de nombreuses rénovations depuis les années 1960, le site est toujours bien entretenu et propre. L’un des meilleurs moyens de visiter les ruines de Sukhothaï est à vélo. Il est possible d’en louer dans une boutique à l’opposé de la principale entrée du parc. Mais il est également possible de visiter les zones nord et centrale du parc à pied en 6 heures. Un tram électrique sera à votre disposition pour une balade guidée moyennant 20 bahts. Le meilleur moment de visiter les ruines est le matin, lorsque les bus de touristes ne sont pas encore arrivés, à midi lorsque tout le monde déjeune, mais aussi après 16 heures.

Ce site historique couvre environ 70 km² de superficie et est divisé en plusieurs parties. L’entrée dans le parc coûte 100 bahts pour les touristes occidentaux et 20 bahts pour les thaïlandais. Des cartes de l’ancienne ville peuvent être achetées à l’entrée du parc pour seulement 3 bahts.

Wat MahathatLe centre de l’ancienne ville

Le centre de l’ancienne ville compte un total de 11 ruines sur 3 km² de terrain, composé de douves, de lacs et de ponts reliant la terre à des petits îlots. Le Wat Mahathat est l’un des monuments les plus impressionnants, avec son immense statue de Bouddha assise au milieu de piliers, de statues et d’un chedi en ruines. Le Wat Sra Sri possède également une statue de Bouddha et un chedi imposants, ce temple se trouve sur un petit îlot accessible par l’intermédiaire d’un pont.

Le nord de l’ancienne ville

La partie nord de l’ancienne ville possède des restes de bâtiments historiques, ainsi qu’un grand Prang décoré de reliefs en stuc délicats. Le temple le plus impressionnant est le Wat Sri Chum, qui contient un immense Bouddha assis.

Transports

Se rendre à Sukhothaï

En avion

La compagnie aérienne Bangkok Airways fait aujourd’hui des vols de l’aéroport international de Bangkok Suvarnabhumi jusqu’à Sukhothaï et Lampang. Les vols jusqu’à l’aéroport de Lampang sont moins chers (à partir de 1 100 bahts l’aller simple), alors que les tarifs pour un vol jusqu’à l’aéroport de Sukhothaï sont généralement supérieurs à 1 700 bahts.

En train

Des trains express se rendent jusqu’à Phitsanulok depuis Bangkok (en 7 heures) ou Chiang Mai, vous pourrez ensuite prendre un bus qui se rendra directement à Sukhothaï en une heure.

En bus

Songteo à SukhothaiIl est assez facile de se rendre jusqu’à Sukhothaï en bus, car la ville est bien desservie, que ce soit depuis le Nord, le Sud, l’Est ou l’Ouest.

Depuis Mae Sot : des mini bus se rendent régulièrement jusqu’à Sukhothaï, la station de bus se trouve derrière le marché. Le trajet dure approximativement 3 heures et coûte 130 bahts.

Depuis Phitsanulok : des bus font fréquemment des navettes entre Sukhothaï et le principal terminal de bus de Phitsanulok, la durée du voyage est d’environ une heure.

Depuis Bangkok : des bus directs se rendent jusqu’à Sukhothaï. Les départs se font au Terminal Mochit de Bangkok, le trajet dure 7 heures et inclut quelques arrêts dans les principales villes sur le trajet. Il est également possible de prendre un bus VIP jusqu’à Sukhothaï pour 326 bahts avec la compagnie de bus Wintour Travel.

Depuis Chiang Mai : plusieurs compagnies permettent de se rendre à Sukhothaï en bus depuis le principal terminal de bus de Chiang Mai. Généralement, le trajet dure 4 heures, mais certains compagnies locales peuvent mettre 5 heures en raison du nombre important d’arrêts sur la route.

Moyens de transport

Tuk Tuk à SukhothaiLes Songteo (sorte de camionnette) violets font des navettes entre le centre ville de Sukhothaï et la station de bus qui se trouve à 3 kilomètres hors de la ville, le coût d’un trajet est de 10 bahts. Depuis la station de bus sur Thanon Charodwithitong, le large Songteo bleu se rend jusqu’au vieux Sukhothaï. Il s’arrête alors à environ 750 mètres de l’entrée du parc historique, le coût de la course est de 20 bahts.

Des Tuk Tuk seront également à votre disposition pour vous amener jusqu’à l’ancienne ville (environ 15 kilomètres), qui réunit les principales ruines de Sukhothaï. Le prix correct pour la visite des ruines de l’ancien Sukhothaï est de 300 bahts.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !