Le parc national maritime de Koh Tarutao

Vue imprenable depuis les hauteurs de Koh Tarutao

Carte de Koh TarutaoSa situation géographique

Dans le sud de la Thaïlande, à Pak Bara, entre novembre et avril, vous pouvez embarquer pour le magnifique parc national maritime de Koh Tarutao, à proximité de l’île malaise de Langkawi. Son nom vient d’ailleurs d’un mot malais qui signifie « vieux et mystérieux ».

Il s’agit d’une superbe région quelque peu isolée qui regroupe 51 îles coralliennes. La plus grande de ce véritable paradis tropical est celle de Koh Tarutao qui fait 151 km².

Un lieu classé

Jadis, cet archipel était un repaire de pirates, puis il a servi de camp pour les opposants du régime militaire jusqu’en 1945. Par conséquent, ce lieu d’exil garde quelques vestiges des prisons.

En 1974, ce parc a été classé, ce qui en fait l’une des dernières contrées de l’Extrême-Sud a être préservée du tourisme. Actuellement, il accueille moins de 20 000 visiteurs par an, principalement des Thaïlandais qui viennent découvrir ses plages désertes, ses somptueux coraux de toutes les couleurs, ses chutes d’eau grandioses, ses grottes profondes et sa jungle inextricable.

Une faune incroyable

Des oiseaux exotiques de Koh Tarutao

Une espèce d'oiseaux rares que l'on peut retrouver à Koh Tarutao

L’archipel abrite le quart des espèces de poissons qui existent sur la planète ! Autant dire que c’est un endroit encore très naturel avec une importante vie sous-marine. On peut voir des baleines, des dauphins, des tortues de mer et même des dugongs, c’est-à-dire des sortes de lamantins devenus rares.

Les dugongs

Un dugong à Koh Tarutao

Un dugong à Koh Tarutao

Appelés aussi vaches marines, ces mammifères marins à la triste figure ont un corps rebondi et sans poils aux longs membres antérieurs terminés par des doigts. Ils ont une dent allongée à l’avant de la tête, mesurent 3 à 4 mètres et peuvent atteindre 900 kilogrammes. Leur nageoire en croissant leur sert de gouvernail.

La destruction par les chalutiers des plantes marines dont ils se nourrissent menace leur existence. Mais ils sont désormais heureusement protégés.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Calendrier thaïlandais, heure et jours fériés

Cuisine thaïe

Culture, peuple thaï, langue et religion

Présentation et histoire

Nord-Est

Khon Kaen Udon Thani Ubon Ratchathani

Sud

Khao Lak Koh Similan Koh Tachai Phang Nga Koh Lipe Hat Yai Surat Thani Koh Samui Koh Tao Koh Phangan Koh Lanta Koh Phi Phi Krabi Phuket

Centre

Nonthaburi Hua Hin Koh Larn Kanchanaburi Ayutthaya Amphawa Chonburi Koh Samet Samutprakarn Lopburi Koh Chang Pattaya Bangkok

Nord

Pai Sukhothaï Chiang Raï Chiang Maï

Cours de cuisine thaïe

Ecotourisme

Plages

Méditation

Hébergement

Une fois sur place

Hygiène et Santé Moyens de transport Arnaques

Foire à questions

Itinéraires conseillés

Les indications concernant le Palais Royal de Bangkok
Les plages incontournables en Thaïlande
Koh Larn
Concours Photo : Soutenez Guide Thaïlande !
La fête de Makha Bucha célébrée en Thaïlande
BAIE PHANG NGA
L’incroyable baie de Phang Nga, un site incontournable en Thaïlande
Les meilleurs endroits de la ville qui ne dorment jamais à Bangkok
Partir en Thaïlande oui, mais où dormir?
L’univers du shopping en Thaïlande
Les monuments culturels et historiques célèbres en Thaïlande
Les temples bouddhistes en Thaïlande
Les courses de buffles, un incontournable en Thaïlande
Pourquoi les gens aiment voyager en Thaïlande ?
Les Moken, les nomades de la mer
La fête du Loy Krathong en Thaïlande
Célébration du Loy Krathong en Thaïlande
La Thaïlande : le pays des ladyboys
Katai Kamminga : le fameux jardin érotique en Thaïlande
La fête du Loy Krathong en Thaïlande
Célébration du Loy Krathong en Thaïlande
25 choses incroyables à faire à Bangkok
Bangkok en vidéo : du lever au coucher de soleil
Voyage au Royaume de Siam en vidéo