Comprendre le concept de « sanuk » pour les Thaïlandais

Sanuk

Qu’est-ce que le « sanuk » ?

Dans la culture thaïe, le « sanuk » est en quelque sorte ce que cherchent constamment à atteindre les Thaïlandais. Ce terme ne peut pas se traduire de façon vraiment précise, mais il est important pour comprendre l’âme et le caractère thaïs. Littéralement, il signifie « divertissement » et plus largement il englobe la capacité à se divertir.

Mais ce n’est qu’un bien pâle reflet de son sens. On le définit donc généralement comme « le chemin de la joie de vivre ». Il s’agit de la clé des comportements caractérisant l’attitude des Thaïlandais, faite de gentillesse, de disponibilité, de joie de vivre et de prévenance y compris envers les « farang ».

En raison de ces qualités, le Pays du Sourire semble une contrée accessible, plus proche et plus ouverte que d’autres cultures orientales, indienne ou chinoise par exemple, qui conservent une part de mystère.

Un couple thaï se recueillant auprès d'un temple bouddhiste

Le "sanuk" se définie plus généralement comme "le chemin de la joie de vivre"

Le regard des « farang »

En Orient, un Occidental est un étranger, c’est-à-dire un « farang » en langue thaïe. A priori, ce terme dériverait de « farangset », prononciation locale du mot « français ». Il faut dire qu’au XVIIème siècle, la France fut l’une des premières nations européennes à nouer des relations culturelles avec la Thaïlande. Par conséquent, pour les habitants, « homme blanc » et « Français » devinrent alors synonymes.

Les étrangers ont du mal à comprendre ce concept et même, pour eux, l’omniprésence du sanuk peut vite devenir irritante. Certes, ils apprécient le divertissement mais celui-ci doit être limité dans le temps et le plus souvent il passe après des activités dites importantes. Au contraire, pour les Thaïlandais, le sanuk fait partie intégrante de la vie qui doit en être imprégnée à tout moment. Il révèle ainsi leur conception même de la vie qui ne doit être ni terne ni sans signification.

A noter que pour la nouvelle génération thaïe, le sanuk correspond au rejet des règles, de l’autorité et il consiste à inventer son propre style, à être soi-même.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Calendrier thaïlandais, heure et jours fériés

Cuisine thaïe

Culture, peuple thaï, langue et religion

Présentation et histoire

Nord-Est

Khon Kaen Udon Thani Ubon Ratchathani

Sud

Khao Lak Koh Similan Koh Tachai Phang Nga Koh Lipe Hat Yai Surat Thani Koh Samui Koh Tao Koh Phangan Koh Lanta Koh Phi Phi Krabi Phuket

Centre

Nonthaburi Hua Hin Koh Larn Kanchanaburi Ayutthaya Amphawa Chonburi Koh Samet Samutprakarn Lopburi Koh Chang Pattaya Bangkok

Nord

Pai Sukhothaï Chiang Raï Chiang Maï

Cours de cuisine thaïe

Ecotourisme

Plages

Méditation

Hébergement

Une fois sur place

Hygiène et Santé Moyens de transport Arnaques

Foire à questions

Itinéraires conseillés

Les indications concernant le Palais Royal de Bangkok
Les plages incontournables en Thaïlande
Koh Larn
Concours Photo : Soutenez Guide Thaïlande !
La fête de Makha Bucha célébrée en Thaïlande
BAIE PHANG NGA
L’incroyable baie de Phang Nga, un site incontournable en Thaïlande
Les meilleurs endroits de la ville qui ne dorment jamais à Bangkok
Partir en Thaïlande oui, mais où dormir?
L’univers du shopping en Thaïlande
Les monuments culturels et historiques célèbres en Thaïlande
Les temples bouddhistes en Thaïlande
Les courses de buffles, un incontournable en Thaïlande
Pourquoi les gens aiment voyager en Thaïlande ?
Les Moken, les nomades de la mer
La fête du Loy Krathong en Thaïlande
Célébration du Loy Krathong en Thaïlande
La Thaïlande : le pays des ladyboys
Katai Kamminga : le fameux jardin érotique en Thaïlande
La fête du Loy Krathong en Thaïlande
Célébration du Loy Krathong en Thaïlande
25 choses incroyables à faire à Bangkok
Bangkok en vidéo : du lever au coucher de soleil
Voyage au Royaume de Siam en vidéo