La marine thaïlandaise et française s’associent pour un exercice conjoint

 La frégate française Vendémiaire a jeté l’ancre au port de Bangkok le 1er avril 2024, marquant le début d’une série d’exercices militaires conjoints avec la marine royale thaïlandaise (Royal Thai Navy – RTN). Cette collaboration souligne la force des relations entre les forces navales françaises et thaïlandaises dans le golfe de Thaïlande. Cette mission, nommée ASIE, est une initiative de six mois organisée avec la collaboration des pays d’Asie du Sud-Est et des membres du Centre de Coordination Maritime Indo-Pacifique. Elle vise à renforcer la coopération après une interruption de quatre ans due à la pandémie.

Détails de la mission ASIE

La frégate française Vendémiaire, après avoir mouillé à Bangkok pour des exercices militaires conjoints avec la Royal Thai Navy, poursuivra sa mission ASIE en faisant escale à Da Nang, au Vietnam, du 11 au 15 avril 2024. Cette étape vietnamienne a pour but de permettre à l’équipage de se reposer et de participer à des activités d’échange avec les unités navales et de garde-côtes vietnamiennes, témoignant de l’importance de la coopération régionale.

  • Objectifs de la mission ASIE :
    • Renforcer la coopération et les relations avec les nations d’Asie du Sud-Est et leurs forces navales après une suspension de quatre ans due à la pandémie.
    • Promouvoir la sécurité maritime et la défense des intérêts régionaux à travers des exercices conjoints et des activités d’échange.
  • Itinéraire et activités clés :
    1. Bangkok, Thaïlande (1er – 6 avril 2024) : Exercices militaires conjoints avec la Royal Thai Navy.
    2. Da Nang, Vietnam (11 – 15 avril 2024) : Repos de l’équipage et activités d’échange avec la marine et la garde-côte vietnamiennes.
    3. Prochaines escales: Philippines, Brunei, Australie – poursuite de la mission avec des activités similaires visant à renforcer les liens et la coopération.

La Vendémiaire, qui a quitté la Nouvelle-Calédonie et a fait escale en Indonésie et au Timor-Leste avant d’arriver en Thaïlande, démontre l’engagement de la France dans la région Indo-Pacifique. Avec ses capacités de surveillance, ses missions humanitaires et sa défense des intérêts français loin du territoire national, ce navire illustre l’importance de la présence navale française dans le maintien de la sécurité et de la coopération régionale.

Implications stratégiques et objectifs

Les implications stratégiques et objectifs derrière les exercices conjoints entre la marine thaïlandaise et française, tels que l’exercice ‘Brunet-Takamori 2023’, vont bien au-delà de la simple démonstration de force militaire. Ces activités sont cruciales pour :

  • Renforcement des capacités et interopérabilité :
    • Améliorer la compatibilité opérationnelle et la compréhension mutuelle entre les forces navales.
    • Partager des connaissances et des techniques avancées en matière de guerre navale et de sécurité maritime.
  • Sécurité régionale et coopération internationale :
    • Promouvoir la paix et la stabilité dans la région Indo-Pacifique en renforçant les alliances.
    • Contrer les menaces communes telles que la piraterie, la pêche illégale, et les revendications territoriales agressives.
  • Diplomatie de défense et signalement politique :
    • Utiliser les exercices comme moyen de diplomatie de défense, soulignant l’engagement des nations participantes envers un ordre international basé sur les règles.
    • Envoyer un message clair sur la capacité de réponse collective et la volonté de maintenir la liberté de navigation dans des zones stratégiques.

Ces exercices symbolisent également un engagement envers le développement professionnel et la préparation des forces navales, tout en soutenant les objectifs plus larges de sécurité et de coopération régionale.

Aperçu de la frégate Vendémiaire

La frégate française Vendémiaire, un joyau de la technologie navale, joue un rôle crucial dans les missions de patrouille et de surveillance dans les territoires du Pacifique français. Construite à Saint-Nazaire et mise en service en 1993, cette frégate de classe Floréal est nommée d’après le premier mois du calendrier républicain. Voici un aperçu de ses caractéristiques principales :

  • Dimensions et capacité :
    • Longueur : 93,5 mètres
    • Largeur : 14 mètres
    • Tirant d’eau : 4,3 mètres
    • Déplacement : 2 600 tonnes (standard), 3 000 tonnes (pleine charge)
    • Complément : 90 membres d’équipage, incluant le personnel aérien et les officiers, plus 24 marins avec capacité pour 13 personnes supplémentaires
  • Propulsion et performance :
    • Système de propulsion CODAD avec 4 moteurs diesel SEMT Pielstick
    • Puissance : 6 580 kW
    • Vitesse maximale : 20 nœuds
    • Autonomie : 9 000 milles nautiques à 15 nœuds
  • Armement et systèmes de défense:
    • 1 tourelle CADAM de 100 mm avec système de contrôle de tir Najir
    • 2 canons de 20 mm modèle F2
    • Systèmes de détection et de brouillage électronique, incluant radar de veille aérienne DRBV-21C et systèmes de leurre Dagaie

L’adaptabilité de la Vendémiaire, capable d’opérer un hélicoptère Eurocopter AS565 Panther jusqu’à l’état de la mer 5, et ses installations aéronautiques comprenant une piste d’atterrissage et un hangar pour hélicoptère. Cela renforce sa capacité à mener des missions variées, de la surveillance maritime à l’assistance en cas de détresse en mer. 

Le récap hebdo sur la Thaïlande

Chaque semaine, recevez du contenu génial dans votre boîte mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire