Obtenir son permis moto en un temps record

La moto est en vogue en Thaïlande avec de nombreux utilisateurs dans tout le pays. Du fait, les formalités pour pouvoir conduire un de ses engins sont largement facilitées et profitent alors aussi bien aux locaux qu’aux touristes.

Des délais raccourcis

Avec un simple échange des papiers d’identité, le permis sera remis immédiatement pour une personne voulant conduire une petite moto, à savoir en dessous de 125 cc. Pour les plus grosses, il faudra néanmoins passer le code et la conduite mais la plupart du temps, la personne intéressée repart avec le précieux sésame dans la même journée que la demande.

Quand en France, il faut près de deux mois pour obtenir le droit de conduire une moto, on peut comprendre que le nombre des candidats à ce moyen de transport soit en plein essor à l’inverse de la voiture du coup un peu délaissée.

Le code se fait en effet une matinée et l’examen de conduite se passe l’après-midi sur un circuit minime. Si la personne concernée parvient à maîtriser l’engin, elle repartira alors avec le permis dès la fin de la journée.

Une aubaine pour les français

Il faut savoir que ce permis est valable aussi bien en France qu’en Thaïlande et il sera alors beaucoup plus intéressant de le passer dans ces conditions. En effet pour l’inscription, seuls quelques documents sont à fournir dont une attestation de résidence, un justificatif d’identité, un certificat médical précisant que les conditions requises sont acquises notamment en matière de vue.

Le permis de conduire français doit également être présenté à la personne qui s’occupe des inscriptions. Par la suite, il suffit de passer les épreuves prévues par le gouvernement thaïlandais.

Si la personne intéressée réussit les examens, le permis lui est remis pour une durée d’un an, valable sur les deux territoires. Après cette période probatoire, il suffit d’une simple demande pour le prolonger pour une durée de cinq ans.

L’affaire est particulière intéressante sans compter le prix de l’opération qui s’élève à 300 baths pour un permis passé en Thaïlande contre 24 000 baths dans les conditions françaises. Avec ce document , il suffit alors de se rendre dans un centre d’examen pour obtenir un permis international qui permettra de conduire partout.

Laisser un commentaire