Khao niao mamuang : le fameux dessert thaïlandais

Aucun voyage en Thaïlande n’est complet sans un goût, ou une indulgence, pour être honnête, du khao niao mamuang ou riz gluant à la mangue.

C’est l’un des plats de rue sucrés les plus populaires du pays, un favori des habitants et des touristes. Pour les non-initiés, la combinaison de riz et de mangue dans un plat ne semble pas délectable, mais les Thaïlandais ont réussi à marier ces deux ingrédients dans une délicieuse collation sucrée.

Du riz gluant moelleux est servi avec des joues charnues de mangue mûre, puis recouvert d’un riche sirop de crème de noix de coco. Essayons d’en savoir plus sur ce célèbre dessert thaïlandais.

Khao niao mamuang : c’est quoi exactement ?

Aucun voyage en Thaïlande n'est complet sans un goût, ou une indulgence, pour être honnête, du khao niao mamuang ou riz gluant à la mangue. C'est l'un des plats de rue sucrés les plus populaires du pays, un favori des habitants et des touristes. Pour les non-initiés, la combinaison de riz et de mangue dans un plat ne semble pas délectable, mais les Thaïlandais ont réussi à marier ces deux ingrédients dans une délicieuse collation sucrée. Du riz gluant moelleux est servi avec des joues charnues de mangue mûre, puis recouvert d'un riche sirop de crème de noix de coco. Essayons d’en savoir plus sur ce célèbre dessert thaïlandais. Khao niao mamuang : c’est quoi exactement ? Si vous deviez limiter votre consommation de desserts à un seul plat, vous devriez certainement opter pour le khao niao mamuang, ne serait-ce que pour les mangues thaïlandaises. Ces dernières sont réputées pour être parmi les mangues les plus sucrées du monde. Ce riz au lait thaï traditionnel, est une des meilleures façons de terminer n'importe quel repas thaïlandais. Le plat est préparé avec du riz gluant qui est d'abord cuit à la vapeur, puis aspergé de lait de coco sucré. Enfin, le riz est servi accompagné de tranches de mangue fraîche. Ce dessert simple est incroyablement populaire et on le trouve dans pratiquement tous les restaurants de Thaïlande. Il se mange pendant les mois d'été de la saison des mangues (avril - mai) avec une cuillère ou parfois avec les mains. Vous pouvez également le déguster n’importe où, car on le trouve couramment dans la cuisine de rue. Le riz gluant à la noix de coco et à la mangue est un dessert populaire dans la région d'Indochine en Asie du Sud-est, qui comprend la Thaïlande, le Cambodge, le Laos et le Viêtnam. Il est généralement servi légèrement chaud ou à température ambiante. Certains endroits le servent avec une petite tasse de sauce à la noix de coco à verser sur le riz gluant, tandis que d'autres le servent avec la sauce déjà versée pour vous. Les ingrédients du fameux riz gluant à la mangue thaï Comme nous l’avons mentionné auparavant, ce dessert thaïlandais est composé de riz gluant, de lait de coco, de sucre, de sel et de mangues. Les feuilles de Pandan sont un ingrédient facultatif. Si vous pouvez les trouver, ajoutez-les au riz avant de les cuire à la vapeur. Il donnera au riz un parfum aromatique qui complète le lait de coco. Doux, crémeux, salé et acidulé, c'est un dessert décadent qui englobe toutes vos papilles gustatives. Cependant, il est nécessaire de savoir distinguer les meilleurs ingrédients pour mieux réussir votre plat de Khao niao mamuang. • Différences entre les types de riz On pense qu’il est important de savoir qu’il existe des différences entre le riz gluant et d'autres types de riz, comme le riz à grains longs. Le grain du riz à grain long est mince et une fois cuit, il est moelleux.Le riz gluant est, quant à lui, collant lorsqu'il est cuit et peut être à grain court (riz japonais à sushi) ou à grain long (riz gluant thaï). Pour préparer du khao niao mamuang, le meilleur choix est la version thaïlandaise à long grain. Le caractère collant du grain de riz provient d'un composé appelé amylopectine. Plus l'amylopectine est élevée, plus le riz est collant. • Quelle variété de mangue utiliser pour un bon khao niao mamuang ? L’attrait du riz gluant à la mangue est attribué au contraste entre la mangue rafraîchissante et la texture du riz gluant et laiteux. Vous avez donc besoin de mangues mûres, lisses et sucrées pour la préparation d’un bon plat de khao niao mamuang. Celles de couleur, dorée, et légèrement molles au toucher, sont les meilleures. Ce sont les mangues juteuses et sucrées. Comment préparer le riz gluant à la mangue ? Le riz gluant nécessite un lavage et un trempage pendant la nuit, vous devrez donc vous y préparer la veille de la préparation de votre plat. Donnez un bon lavage au riz. Le moyen le plus simple de le faire est de mettre le riz dans un tamis et de le placer sous l'eau courante, en le faisant doucement tourner avec vos mains. Ensuite, mettez le riz lavé dans une grande bassine et remplissez-le d'eau fraîche et propre qui le couvre. Mettez-le de côté pour qu’il puisse tremper pendant la nuit. Le lait de coco est mélangé avec un peu de sucre et de sel pour donner à ce plat sa saveur sucrée et salée caractéristique. Ce mélange est réchauffé doucement sur la cuisinière, et lorsque le riz gluant a fini de cuire, le lait de coco est versé sur le dessus du riz et mélangé. Les grains de riz gonflent et brillent lorsque le lait de coco est complètement absorbé, menant à quelque chose qui ressemble à du porridge de riz sucré, sauf qu'il ne sera pas aussi liquide. Une deuxième crème de coco, plus épaisse, est faite avec du lait de coco et du tapioca ou de l'amidon de maïs, qui sera arrosé sur le riz gluant à la mangue thaï avant de servir. Khao niao mamuang : varier le plat pour connaître encore plus de saveur Au lieu de la mangue, essayez d'utiliser des pêches mûres ou tout fruit de saison. Les fruits hachés peuvent être incorporés au riz quand il est chaud si vous préférez. Parfois, un peu d'arôme de pandanus (feuille de pin à vis) est ajouté. Cet extrait aromatisé peut être trouvé sur les marchés asiatiques. Mais surtout, il est conseillé de n’utiliser qu’une seule pincée, car plus que ça, votre plat pourrait être raté. Essayez d'utiliser un demi-riz gluant et un demi-riz noir thaïlandais. Cela fait un beau dessert violet foncé. Ce plat-ci est à cuire à la vapeur pendant 10 à 15 minutes de plus. Pour plus de variété, garnissez de graines de sésame grillées ou de basilic thaï râpé. Ce dessert se déguste mieux le même jour, de préférence quelques heures après sa préparation. Le riz gluant deviendra dur du jour au lendemain, et surtout s'il est conservé au réfrigérateur. Cependant, si vous avez des restes, vous pouvez les conserver au réfrigérateur. Lorsque vous êtes prêt à manger, placez le riz dans un récipient résistant à la chaleur et faite-le cuire à la vapeur à feu doux-moyen pendant 10 à 15 minutes, jusqu'à ce qu'il soit ramolli. Vous pouvez rajouter de la crème de noix de coco supplémentaire pour aider à relâcher un peu le riz.

Si vous deviez limiter votre consommation de desserts à un seul plat, vous devriez certainement opter pour le khao niao mamuang, ne serait-ce que pour les mangues thaïlandaises. Ces dernières sont réputées pour être parmi les mangues les plus sucrées du monde.

Ce riz au lait thaï traditionnel, est une des meilleures façons de terminer n’importe quel repas thaïlandais. Le plat est préparé avec du riz gluant qui est d’abord cuit à la vapeur, puis aspergé de lait de coco sucré. Enfin, le riz est servi accompagné de tranches de mangue fraîche. Ce dessert simple est incroyablement populaire et on le trouve dans pratiquement tous les restaurants de Thaïlande. Il se mange pendant les mois d’été de la saison des mangues (avril – mai) avec une cuillère ou parfois avec les mains. Vous pouvez également le déguster n’importe où, car on le trouve couramment dans la cuisine de rue.

Le riz gluant à la noix de coco et à la mangue est un dessert populaire dans la région d’Indochine en Asie du Sud-est, qui comprend la Thaïlande, le Cambodge, le Laos et le Viêtnam. Il est généralement servi légèrement chaud ou à température ambiante. Certains endroits le servent avec une petite tasse de sauce à la noix de coco à verser sur le riz gluant, tandis que d’autres le servent avec la sauce déjà versée pour vous.

Les ingrédients du fameux riz gluant à la mangue thaï

Comme nous l’avons mentionné auparavant, ce dessert thaïlandais est composé de riz gluant, de lait de coco, de sucre, de sel et de mangues.

Les feuilles de Pandan sont un ingrédient facultatif. Si vous pouvez les trouver, ajoutez-les au riz avant de les cuire à la vapeur. Il donnera au riz un parfum aromatique qui complète le lait de coco.

Doux, crémeux, salé et acidulé, c’est un dessert décadent qui englobe toutes vos papilles gustatives. Cependant, il est nécessaire de savoir distinguer les meilleurs ingrédients pour mieux réussir votre plat de Khao niao mamuang.

Différences entre les types de riz

On pense qu’il est important de savoir qu’il existe des différences entre le riz gluant et d’autres types de riz, comme le riz à grains longs.

Le grain du riz à grain long est mince et une fois cuit, il est moelleux.Le riz gluant est, quant à lui, collant lorsqu’il est cuit et peut être à grain court (riz japonais à sushi) ou à grain long (riz gluant thaï). Pour préparer du khao niao mamuang, le meilleur choix est la version thaïlandaise à long grain.

Le caractère collant du grain de riz provient d’un composé appelé amylopectine. Plus l’amylopectine est élevée, plus le riz est collant.

Quelle variété de mangue utiliser pour un bon khao niao mamuang ?

L’attrait du riz gluant à la mangue est attribué au contraste entre la mangue rafraîchissante et la texture du riz gluant et laiteux.

Vous avez donc besoin de mangues mûres, lisses et sucrées pour la préparation d’un bon plat de khao niao mamuang. Celles de couleur, dorée, et légèrement molles au toucher, sont les meilleures. Ce sont les mangues juteuses et sucrées.

Comment préparer le riz gluant à la mangue ?

Le riz gluant nécessite un lavage et un trempage pendant la nuit, vous devrez donc vous y préparer la veille de la préparation de votre plat.

Donnez un bon lavage au riz. Le moyen le plus simple de le faire est de mettre le riz dans un tamis et de le placer sous l’eau courante, en le faisant doucement tourner avec vos mains. Ensuite, mettez le riz lavé dans une grande bassine et remplissez-le d’eau fraîche et propre qui le couvre. Mettez-le de côté pour qu’il puisse tremper pendant la nuit.

Le lait de coco est mélangé avec un peu de sucre et de sel pour donner à ce plat sa saveur sucrée et salée caractéristique. Ce mélange est réchauffé doucement sur la cuisinière, et lorsque le riz gluant a fini de cuire, le lait de coco est versé sur le dessus du riz et mélangé. Les grains de riz gonflent et brillent lorsque le lait de coco est complètement absorbé, menant à quelque chose qui ressemble à du porridge de riz sucré, sauf qu’il ne sera pas aussi liquide.

Une deuxième crème de coco, plus épaisse, est faite avec du lait de coco et du tapioca ou de l’amidon de maïs, qui sera arrosé sur le riz gluant à la mangue thaï avant de servir.

Khao niao mamuang : varier le plat pour connaître encore plus de saveur

Khao niao mamuang

Au lieu de la mangue, essayez d’utiliser des pêches mûres ou tout fruit de saison. Les fruits hachés peuvent être incorporés au riz quand il est chaud si vous préférez.

Parfois, un peu d’arôme de pandanus (feuille de pin à vis) est ajouté. Cet extrait aromatisé peut être trouvé sur les marchés asiatiques. Mais surtout, il est conseillé de n’utiliser qu’une seule pincée, car plus que ça, votre plat pourrait être raté.

Essayez d’utiliser un demi-riz gluant et un demi-riz noir thaïlandais. Cela fait un beau dessert violet foncé. Ce plat-ci est à cuire à la vapeur pendant 10 à 15 minutes de plus.

Pour plus de variété, garnissez de graines de sésame grillées ou de basilic thaï râpé.

Ce dessert se déguste mieux le même jour, de préférence quelques heures après sa préparation. Le riz gluant deviendra dur du jour au lendemain, et surtout s’il est conservé au réfrigérateur. Cependant, si vous avez des restes, vous pouvez les conserver au réfrigérateur.

Lorsque vous êtes prêt à manger, placez le riz dans un récipient résistant à la chaleur et faite-le cuire à la vapeur à feu doux-moyen pendant 10 à 15 minutes, jusqu’à ce qu’il soit ramolli. Vous pouvez rajouter de la crème de noix de coco supplémentaire pour aider à relâcher un peu le riz.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Calendrier thaïlandais, heure et jours fériés

Cuisine thaïe

Culture, peuple thaï, langue et religion

Présentation et histoire

Nord-Est

Khon Kaen Udon Thani Ubon Ratchathani

Sud

Khao Lak Koh Similan Koh Tachai Phang Nga Koh Lipe Hat Yai Surat Thani Koh Samui Koh Tao Koh Phangan Koh Lanta Koh Phi Phi Krabi Phuket

Centre

Nonthaburi Hua Hin Koh Larn Kanchanaburi Ayutthaya Amphawa Chonburi Koh Samet Samutprakarn Lopburi Koh Chang Pattaya Bangkok

Nord

Pai Sukhothaï Chiang Raï Chiang Maï

Cours de cuisine thaïe

Ecotourisme

Plages

Méditation

Hébergement

Une fois sur place

Hygiène et Santé Moyens de transport Arnaques

Foire à questions

Itinéraires conseillés

Top 20 des fruits à essayer absolument en Thaïlande
Voyager Thailande Toussaint Covid19
Voyager en Thaïlande à la Toussaint 2020 : prenez les bonnes précautions
Parc national d’Ao Phang Nga : que voir ?
Que voir à Phuket : la perle des Andamans
Shangri-La Hotel Chiang Mai
Les hôtels les plus populaires du quartier Night Bazaar à Chiang Mai
Organiser une sortie à la plage
Une virée à la plage : quelques conseils pour bien s’organiser
Parcourir la Thaïlande à vélo : les meilleurs spots
Parcourir la Thaïlande à vélo : les meilleurs spots
Découvrez la Thaïlande selon vos convictions
Khao niao mamuang : le fameux dessert thaïlandais
Le Football en Thaïlande : un nouvel eldorado financier ?
Top 5 des sports favoris en Thaïlande
Les Moken, les nomades de la mer
La fête du Loy Krathong en Thaïlande
Célébration du Loy Krathong en Thaïlande
La Thaïlande : le pays des ladyboys
Katai Kamminga : le fameux jardin érotique en Thaïlande
La fête du Loy Krathong en Thaïlande
Célébration du Loy Krathong en Thaïlande
25 choses incroyables à faire à Bangkok
Bangkok en vidéo : du lever au coucher de soleil
Voyage au Royaume de Siam en vidéo