Ayutthaya : Par historique avec 6 temples

Ayutthaya, située dans la région centrale de la Thaïlande, est une destination incontournable pour les amateurs d’histoire et de culture. Autrefois capitale du royaume d’Ayutthaya (qui a régné sur la Thaïlande pendant plus de 400 ans), cette ancienne ville est aujourd’hui un site archéologique fascinant qui attire des visiteurs du monde entier.

Ayutthaya, de son nom complet Phra Nakhon Si Ayutthaya, est une ville historique thaïe fondée en 1350 par le roi Ramathibodi Ier (U-Thong). Ancienne capitale du Royaume d’Ayutthaya, cette ville est aujourd’hui la capitale de la province du même nom. En 1569, Ayutthaya fût pillée par l’armée birmane et malheureusement détruite en 1767. Ses ruines majestueuses constituent aujourd’hui un parc historique qui racontent l’histoire de son glorieux passé. La nouvelle ville d’Ayutthaya quant à elle a été reconstruite quelques kilomètres plus loin à l’est.

Située au confluent des rivières Pa Sak et Chao Phraya, Ayutthaya, l’ancienne ville, a été aménagée en une île grâce à un canal creusé pour la protéger. Le fleuve Chao Phraya, le troisième plus important de Thaïlande, borde la ville à l’ouest et au sud. À l’est, la rivière Pa Sak se jette dans le Chao Phraya, tandis que la rivière Lopburi se jette également dans la Pa Sak à l’est. Ainsi, un canal a été excavé d’est en ouest pour assurer la préservation du site.

Ayutthaya se trouvant au confluent des fleuves de la Pa Sak et de la Chao Phraya, l’ancienne ville a été recoupée par un canal afin d’en faire une île, car elle se trouvait au méandre du fleuve. Le fleuve de la Chao Phraya, qui est le troisième fleuve le plus important en Thaïlande, se trouve à l’ouest et au sud de la ville. Il reçoit le fleuve de la Pa Sak à l’est, qui reçoit le fleuve de la Lopburi à l’est également. Ainsi, un canal a été creusé de l’est à l’ouest afin de protéger le site.

Ayutthaya : Histoire

Le nom d’Ayutthaya vient de la ville d’Ayodhya, qui se trouve en Inde. Le nom de cette ville signifie « qui ne peut être conquis » en sanskrit, la langue indo-européenne, de la famille indo-aryienne.

Visiter Ayutthaya : Les infos pratiques

L’un des aspects les plus captivants d’Ayutthaya est sa collection de temples impressionnants. En effet, Ayutthaya compte un grand nombre de temples prestigieux, datant du 15ème et du 16ème siècle. La partie historique de la ville est constituée partiellement de ruines de ses temples, répartis sur une quinzaine de sites.

Bien que ces édifices se soient dégradés avec le temps, ils offrent une expérience visuelle spectaculaire avec leurs stupas en ruine, leurs statues de Bouddha et leurs détails architecturaux élaborés. En vous promenant parmi les ruines, vous serez transporté dans un autre temps, imprégné de la spiritualité et de la grandeur de l’ancienne Ayutthaya. Seul le temple Wat Na Phra Men est encore actif et en état aujourd’hui.

Ayutthaya : Temples et monuments historiques
Na Phramen Temple or Wat Na Phramen Rachikaram, Phra Nakhon Si Ayutthaya

Billets d’Entrée et Tarifs

Les temples du parc historique d’Ayutthaya sont ouverts de 8 heures à 18 heures tous les jours. Voici les informations sur les billets d’entrée et les tarifs :

  • Tarif d’entrée : La plupart des temples facturent un droit d’entrée de 50 Bahts par personne. Cependant, certains temples moins touristiques ou moins connus peuvent être à 20 Bahts ou même gratuits.
  • Pass pour les Temples : Si vous avez l’intention de visiter plusieurs temples, tant dans le centre historique que dans des endroits plus éloignés, je vous recommande d’acheter le Pass qui permet de visiter 6 temples pour seulement 220 Bahts. Ce pass est valable pendant 30 jours, ce qui vous donne suffisamment de temps pour explorer les différents sites à votre rythme.

Ce qu’il faut savoir quand on visite des sites protégés dans la ville :

  • Prévoyez une protection solaire, un chapeau et des lunettes de soleil, car Ayutthaya peut être chaud et ensoleillé.
  • Pas de nourriture ni de boisson, mais une bouteille d’eau est autorisée. Apportez de l’eau en quantité suffisante pour rester hydraté tout au long de la journée.
  • Portez des vêtements appropriés et respectueux des traditions locales lorsque vous visitez les temples. Couvrez vos épaules et vos genoux par respect pour la culture thaïlandaise.
  • Ne pas fumer.
  • Garder propre.
  • Ne pas gratter les murs ou autres.
  • Ne pas s’asseoir ou grimper sur les monuments
  • Planifiez votre visite en tenant compte des horaires d’ouverture des temples et de votre temps disponible.

D’autres activités intéressantes pour plonger dans l’atmosphère culturelle d’Ayutthaya

Ayutthaya ne se limite pas à ses ruines et ses temples. Cette ville vibrante offre une immersion totale dans la culture thaïlandaise. Laissez-vous porter par les danses traditionnelles qui racontent des légendes ancestrales et admirez l’artisanat local qui reflète l’âme créative du peuple thaïlandais. Les festivals colorés et les cérémonies spirituelles vous émerveilleront et vous feront vivre des émotions fortes, témoignages d’une culture riche et vivante.

La région regorge également de musées et de sites historiques qui vous permettront de mieux comprendre la riche culture thaïlandaise. Le musée national de Chao Sam Phraya, par exemple, présente des artefacts et des œuvres d’art de l’époque d’Ayutthaya, tandis que le musée de la Marine royale expose des bateaux de guerre anciens. Vous pourrez également visiter le palais royal de Bang Pa-In, qui était autrefois une résidence d’été pour les rois d’Ayutthaya. Ces sites culturels offrent une occasion unique de se plonger dans l’histoire et la culture thaïlandaises.

Une croisière fluviale époustouflante

Ayutthaya est bordée par les eaux paisibles de la rivière Chao Phraya. Une croisière fluviale est donc un moyen idéal de découvrir la ville et d’apprécier ses paysages pittoresques. Vous pouvez opter pour une balade en bateau traditionnel ou même pour une croisière en soirée pour admirer les temples illuminés.

Goûtez aux délices culinaires d’Ayutthaya

Un voyage à Ayutthaya ne serait pas complet sans savourer les délices culinaires locaux. La cuisine d’Ayutthaya est réputée pour sa saveur unique et ses plats traditionnels. Ne manquez pas l’occasion de déguster des plats tels que le “khao tom mat” (riz gluant dans du bambou), le “mee krob” (nouilles frites croustillantes) et le “plaa thot” (poisson séché épicé). Les restaurants locaux et les étals de rue offrent une variété de choix pour satisfaire vos papilles et découvrir la gastronomie thaïlandaise.

Les 6 temples inclus dans le pass

Ayutthaya, témoin d’un passé glorieux, est imprégnée d’un charme intemporel. À chaque pas, vous ressentirez l’écho des siècles passés. Les ruines majestueuses vous conteront l’histoire d’une grandeur révolue, mais toujours présente dans l’atmosphère envoûtante de cette ville. Laissez-vous enivrer par la magie qui se dégage des pierres anciennes et des temples mystérieux, véritables témoins d’une époque révolue. Voici les 6 temples du pass que nous avons évoqués un peu plus haut :

Wat Mahathat

Le Wat Mahathat était l’un des temples les plus remarquables d’Ayutthaya. Il contenait des reliques de Bouddha et servait de siège au patriarche suprême du bouddhisme, ce qui en faisait le cœur spirituel du royaume d’Ayutthaya.

Le Wat Mahathat était un monastère royal situé à proximité du palais. Le roi y organisait notamment la cérémonie royale du Kathin.

Le temple a été créé en 1374 par le roi de Thaïlande, Boromma Rachathirat I. Un grand prang a été construit pour conserver les reliques de Bouddha. Le prang est tombé en ruine au début du XVIIe siècle, mais il a ensuite été réparé et agrandi. Plusieurs viharns (salles de réunion) et chedis ont été ajoutés au cours des règnes des rois suivants.

Wat Ratchaburana

Le Wat Racha Burana, souvent connu sous le nom de Monastère des Réparations royales d’Ayutthaya, est situé dans le sous-district de Tha Wasukri. Le temple est situé sur la route moderne Chikun et la route Naresuan, à côté du Wat Maha That et près du vieux pont Pa Than. Le monastère est situé sur le côté ouest de Khlong Pratu Khao Pluak, un grand canal qui a été comblé au début du XXe siècle.

Dans les temps anciens, le temple était très probablement entièrement entouré d’un fossé. Le 8 mars 1935, le département des Beaux-Arts de Thaïlande a désigné la structure comme un site historique national, et elle fait maintenant partie du parc historique du patrimoine mondial d’Ayutthaya.

Wat Phra Si Sanphet

Le majestueux palais royal de la capitale aurait existé sur ce site pendant les premières années du royaume d’Ayutthaya. Cependant, lorsqu’il a été démoli et qu’un nouveau palais a été érigé à quelques centaines de mètres au nord, le roi Boroma-Tri-Loka-Nat a ordonné en 1448 qu’un temple soit construit sur le site.

Le Wat Phra Si Sanphet, qui était directement adjacent au nouveau palais, est devenu le temple royal d’Ayutthaya et a accueilli les rituels les plus importants. Il servait également de chapelle privée à la famille royale et, contrairement aux autres centres religieux de la ville, aucun moine ne résidait dans le complexe.

Wat Phra Ram

L’imposant prang principal (flèche de style khmer) du Wat Phra Ram est en mauvais état, mais il mérite tout de même une visite. Le temple a été construit sur le lieu de crémation du roi U Thong (le premier souverain du royaume d’Ayutthaya), probablement vers 1369, mais les détails sont inconnus. Malgré sa proximité avec le Wat Phra Si Sanphet, le site ne reçoit qu’un faible nombre de visiteurs.

Un grand prang et plusieurs chedis se trouvent dans les environs du temple. Un étang devant le temple, autrefois appelé « Nong Sono », a été rebaptisé Bung Phra Ram. La terre a été raclée à cet endroit pour la construction des temples voisins (Wat Mahathat, Wat Ratchaburana, l’ancien Palais Royal).

Wat Chai Watthanaram

En 1630, le roi Prasat Thong a construit le Wat Chai Wattanaram en souvenir de sa mère et comme une réplique du temple d’Angkor. L’un des bâtiments historiques les plus visités d’Ayutthaya, le Wat Chaiwattanaram, est situé sur la rive Ouest de la Chao Phraya.

Reproduit dans un style khmer qui était très populaire à cette époque, le Wat Chaiwatthanaram est un temple royal ou les rois organisaient des cérémonies religieuses.

L’un de ses traits les plus distinctifs est une grande pagode centrale de style khmer entourée de pagodes plus petites, représentant le mont Sumeru, la montagne des dieux dans la mythologie hindoue. Son style architectural a été influencé par le temple d’Angkor au Cambodge. Le temple est encore plus distinctif et beau la nuit grâce à l’éclairage.

Wat Maheyong

Le grand temple Wat Maheyong sert de lieu pour les séances de méditation. Cependant, le Wat Maheyong a également une valeur touristique puisque les gens peuvent aller voir les anciens bâtiments qui sont à part du temple et du centre de méditation, comme le hall principal original de l’ère Ayutthaya.

Le Wat Maheyong aurait été construit au début de l’ère Ayutthaya, sous le règne du roi Chao Sam Phraya en 1438, et revêtait une grande importance à l’époque. Après avoir été abandonné pendant l’effondrement d’Ayutthaya, le temple a fait l’objet d’une importante restauration sous le règne du roi Thai Sa en 1709 avant d’être remodelé et transformé en un nouveau temple et centre de méditation.

Les 3 autres temples que nous vous recommandons

Il y a d’autres temples que vous pouvez découvrir par vous-même.

Wat Yai Chaya Mongkon (ou Mongkol)

Le Wat Yai Chai Mongkhon, qui signifie le Grand Monastère de la victoire attendue,  se trouve hors de l’île d’Ayutthaya, dans le Sud.

Le monastère Wat Yai Chai Mongkhon, dont le thème est la victoire, est situé à l’est de l’île historique d’Ayutthaya. L’énorme prang d’évaluation du monastère, qui surplombe la région, est sa meilleure caractéristique. Les moines résident toujours à Kuti sur le site du Wat Yai Chai Mongkhon, qui est toujours un temple très animé. Les Thaïlandais s’y rendent pour commémorer le roi Naresuan le Grand, l’un des souverains les plus respectables de l’histoire de la Thaïlande, ainsi que Bouddha.

Selon quelques recherches historiques, le site original du Wat Yai Chai Mongkhon était un important complexe de temples khmers avant l’établissement d’Ayutthaya. Par la suite, de nombreux temples portant différents noms ont été établis ici. Lorsqu’Ayutthaya est devenue la capitale du Siam en 1350, le roi U-thong a désigné l’endroit comme temple royal, qui est devenu le Wat Chao Phraya Thai. Après que le roi Naresuan a repoussé une invasion birmane en 1593, des travaux de restauration ont été effectués au temple. Les historiens pensent que c’est à cette époque que le chedi principal a été agrandi et que le temple est devenu le Wat Yai Chai Mongkhon, qui se traduit par le « Grand Monastère de la Victoire Auspicieuse ». Dans le passé, ce monument historique s’appelait également le Wat Pa Kaeo, le Wat Chao Phraya Thai et le Wat Yai Chaya Mongkhon.

Wat Lokayasutharam

Ce monastère est situé à environ un kilomètre au-delà du Wat Suanluangsopsawan, près du Wat Worachettharam. Il se trouve dans le voisinage de l’ancien palais et est accessible par la route située à l’intérieur de la propriété de l’usine de distillation ou par le chemin qui se faufile derrière le pavillon Phlapphla Trimuk, arborant fièrement son toit à trois pentes.).

Où dormir ?

Quelles sont vos dates à Ayutthaya ?

Pas cher

Bestseller

luxe

Le récap hebdo sur la Thaïlande

Chaque semaine, recevez du contenu génial dans votre boîte mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire