Chiang Maï : 15 activités et comment passer un excellent séjour

Le nord de la Thaïlande attire fortement les touristes, tant cette région abrite des attractions révélatrices des richesses culturelles et naturelles du royaume. Chiang Mai est par ailleurs la ville qui regroupe la majorité des centres d’intérêt de la région. Nous vous invitons donc ici à découvrir les 15 activités à ne pas manquer lors de votre séjour à Chiang Mai. Également appelée la rose du Nord, est la seconde plus grande ville de Thaïlande, elle est aussi la capitale de sa province qui porte le même nom et la ville la plus significative culturellement dans le nord du pays. Elle se localise à 800 kilomètres au nord de Bangkok, parmi les plus hautes montagnes de la Thaïlande. Au cours des dernières années, Chiang Maï s’est modernisé tout en conservant son patrimoine culturel et historique.

Tous les ans, plusieurs milliers de voyageurs se rendent à Chiang Maï pour découvrir ses temples et ses nombreuses attractions touristiques. La Rose du Nord a servi de centre important pour ses sculptures de bois, ses ombrelles, ses bijoux et son artisanat. Selon l’UNESCAP, la province de Chiang Maï compte près de 1,6 million d’habitants, dont 170 000 vivent dans la capitale de la province.

La vieille ville de Chiang Mai

La vieille ville est la direction que vous devriez emprunter si vous désirez accéder à la majorité des sites touristiques et attractions de Chiang Mai. En effet, c’est là que vous pourrez visiter la plupart des principaux temples faisant la renommée de la région. Mais vous y trouverez également des musées, des marchés et une grande quantité de restaurants et bars.

Outre les sites et autres lieux à visiter, la vieille ville abrite aussi plusieurs agences qui vous proposent des activités et excursions qui vous permettront d’explorer les environs de Chiang Mai. Il s’agit par conséquent d’un point névralgique de la ville.

Il existe 4 portes principales qui vous donneront accès à la vieille ville. Il est effectivement à noter que cette dernière est entourée par des douves et est protégée par un mur d’enceinte. Les 4 dites portes sont judicieusement situées aux 4 points cardinaux. La balade à l’intérieur de la vieille ville peut se faire à pied. Vous aurez alors le loisir de découvrir les bâtiments traditionnels en toute tranquillité.

Chiang Maï : Lieux à visiter

Les 11 temples à ne pas manquer

Comme nous l’avions dit plus tôt, Chiang Mai regroupe la majorité des principaux temples bouddhistes du nord de la Thaïlande. Ceux-ci sont nombreux et dispersés dans la ville et ses environs. Afin que votre séjour soit efficace et riche en découvertes, laissez-nous vous présenter les 11 temples qui sont les plus dignes d’intérêt.

Wat Phrathat Doi Suthep

Le temple Wat Phrathat est aussi connu sous le nom de Doi Suthep, puisqu’il se trouve dans la montagne portant ce même nom, à près de 15 kilomètres de Chiang Mai. Comme il se trouve en hauteur, ce temple bouddhiste vous fera profiter d’une vue imprenable sur la ville.

Après avoir franchi son impressionnante porte d’entrée, vous trouverez à l’intérieur de nombreux vestiges historiques, comme des statues de Bouddha, un temple sacré, des cloches et le beffroi du gong.

Wat Chedi Luang

Le temple de Wat Chedi Luang a été fondé en 1401 dans le centre historique de la ville de Chiang Mai. À dire vrai, le site regroupe trois temples (Wat Ho Tham, Wat Sukmin et Wat Chedi Luang) dominés par une pagode faisant plus de 60 mètres de hauteur et avec une base de forme cubique de 40 mètres de large environ.

Wat Phra Singh

Le Wat Phra Singh est un temple construit en 1345 et qui se trouve dans l’enceinte de la ville de Chiang Mai. Cet édifice fait principalement de bois représente parfaitement l’architecture du Nord de la Thaïlande. Il est célèbre pour abriter la statue de bronze représentant le Bouddha Phra Singh.

Wat Phra That Doi Kham

Le Wat Phra That Doi Kham est un temple bouddhiste se trouvant sur les hauteurs d’une colline boisée, aux alentours de Chiang Mai. Avec une construction datée vers la fin du VIIe siècle, le Wat Phra That Doi Kham est un des plus anciens temples du nord de la Thaïlande. Il fait également partie des lieux saints les plus vénérés.

Lors de votre visite, vous serez en admiration devant l’immense fresque de Bouddha assis mesurant plus de 17 mètres.

Wat Umong

Le Wat Umong est un autre temple à ne pas manquer à Chiang Miai. Il se trouve au cœur d’une forêt à l’ouest de la vieille ville. Sa renommée est due à ses tunnels ornés de fresques murales narrant le passé du temple.

De nos jours, le Wat Umong est devenu un centre de méditation ouvert au grand public. Vous pourrez ainsi y apprendre la méditation grâce aux moines locaux qui vous enseigneront les fondamentaux de cet art.

Wat Sri Suphan

Au sud de Chiang Mai, vous trouverez le Wat Sri Suphan, un temple construit en 1502 et dont les édifices sont faits en argent. En effet, les éléments décoratifs du temple ont été façonnés par des artisans orfèvres experts dans leur domaine.

Comme pour le temple précédent, vous pourrez y apprendre l’art de la méditation. Vous aurez également l’occasion d’échanger avec les moines sur leur vie, celle des locaux et l’histoire du site.

Wat Suan Dok

Le Wat Suan Dok (« champ de fleurs » en français) est un temple qui a été construit en 1370 pour le moine Sumana Thera par le Roi Mengrai. Sa visite est l’occasion de découvrir son célèbre chedi (édifice religieux) de 48 mètres de haut, ainsi qu’un grand pavillon dédié aux cérémonies des moines et à la prière. Le site abrite également une statue de bronze de Bouddha d’une hauteur de 4,7 mètres.

Wat Phan Tao

Le Wat Phan Tao se trouve à proximité du Wat Chedi Luang que l’on vous a déjà présenté précédemment. Ce temple à la structure en teck du 19ème siècle est considéré comme étant le plus ancien de la ville. Si auparavant il servait de salle du trône, il abrite de nos jours un lieu de résidence pour les moines.

Wat Pha Lat

Le Wat Pha Lat (ou Wat Palad) se trouve à une douzaine de kilomètres du centre-ville de Chiang Mai, plus précisément au pied du mont Doi Suthep. Par rapport à son voisin le Wat Phrathat Doi Suthep, le Wat Pha Lat est un peu plus caché dans la forêt.

Les voyageurs ont alors tendance à l’oublier, alors que sa visite est tout à fait digne d’intérêt. Vous pourrez y admirer des sculptures de Bouddha vêtues d’une robe jaune, ainsi que des temples et des chapelles gardés par des dieux bouddhistes et des dragons.

Wat Chet Yot

Le Wat Chet Yot est un ancien temple bouddhiste construit en 1455 à la périphérie de Chiang Mai. Il est connu pour son architecture unique. Il se différencie ainsi des autres temples de la région, et est même considéré comme étant l’attraction touristique la plus élégante du centre-ville.

De nos jours, le Wat Chet Yot est devenu un lieu de pèlerinage pour les personnes nées dans l’année du serpent. A l’intérieur, vous trouverez des jardins, des tables de pique-nique, est un large espace calme propice à la pratique de la méditation.

Wiang Kum Kam

Le dernier temple de notre liste se trouve dans le Sud de Chiang Mai. Le Wiang Kum Kam fut la demeure du Roi Mengrai pendant 10 ans, durant la construction de la ville. Le site regroupe actuellement un grand nombre de temples en ruines.

Le parc national de Doi Suthep

Si vous décidez de visiter la Thaïlande, notamment sa région nord, alors une visite du parc national de Doi Suthep s’impose. Il est possible de faire le tour du parc en une journée en suivant une route préétablie. Ainsi, vous parviendrez à voir toutes les attractions du parc en une seule fois. Mais si vous bénéficiez d’un séjour prolongé, alors n’hésitez pas à prendre votre temps pour découvrir tout ce que la zone a à vous offrir.

Le Wat Phra That Doi Suthep est sans doute le site le plus visité du parc. Ce temple se situe au sommet d’une colline. Vous avez comme options soit de prendre un ascenseur, soit de grimper environ 300 marches. Depuis ses hauteurs, vous serez récompensé par une vue panoramique sur la ville de Chiang Mai et ses environs.

Le Bhubing Palace est un autre endroit du parc à visiter. Il s’agit de la résidence d’hiver de la famille royale lorsque celle-ci se rend dans le Nord de la Thaïlande. Notons que vous ne serez autorisé à visiter que les jardins ornés de bambous géants et de roseraies.

Le parc national de Doi Suthep possède également plusieurs cascades qui méritent tout votre intérêt. On peut notamment citer :

  • la Mon Tha Than Waterfall composée de plusieurs cascades dont la Sai Yoi Waterfall
  • la Huay Kaew Waterfall, la cascade la plus proche de la ville de Chiang Mai.

Excursion au parc national Doi Inthanon

Le parc national de Doi Inthanon est un des 14 premiers parcs nationaux créés en Thaïlande. Il se trouve à moins de 80 km de Chiang Mai, et est reconnu pour avoir le plus haut sommet de Thaïlande à 2.565 mètres d’altitude. De plus, il est facile d’accéder à ses hauteurs en y allant en voiture et en finissant par une petite marche.

Il y a plusieurs points d’intérêt notables dans le parc, dont :

  • les cascades de Nam Tok Wachirathan et Nam Tok Mae Klang
  • les 2 stupas (des monuments reliquaires caractéristiques du bouddhisme) en l’honneur du roi et de la reine, avec une très belle vue depuis les terrasses.

Les parcs de sauvegarde d’éléphants à Chiang Mai

Chiang Mai est reconnu comme étant le sanctuaire des éléphants. En effet, ces mastodontes sont quasiment vénérés dans la région, et occupent une place importante dans la culture locale. Ils y sont par conséquent traités avec plus de respect, et de nombreuses organisations et bénévoles assurent leur préservation.

On compte ainsi de nombreux camps d’éléphants dans la région, et Elephant Rescue Park ainsi que Kanta Elephant Sanctuary font sans doute partie des plus actifs dans la protection de ces animaux.

Elephant Rescue Park

Le refuge d’Elephant Rescue Park vous invite à rencontrer les éléphants, à leur préparer à manger, à aider le personnel à préparer leurs médicaments, et même à jouer avec ces géants aux grandes oreilles dans la rivière. Vous y apprendrez également pourquoi les Thaïlandais sont autant attachés à ces animaux.

Kanta Elephant Sanctuary

La visite du camp de Kanta Elephant Sanctuary vous donnera l’opportunité de passer un bon moment en compagnie des éléphants dans leur habitat naturel. Ce sera l’occasion pour vous d’en apprendre plus sur leur histoire, leur comportement, leur mode de vie.

Vous constaterez que les animaux y ont une vie saine et heureuse, et ne sont nullement enchainés ni exploités pour satisfaire l’industrie du tourisme. Il s’agit alors d’un excellent moyen de faire connaissance avec les éléphants de manière plus éthique.

Les marchés de Chiang Mai

Lors de votre séjour à Chiang Mai, il est essentiel que vous visitiez les nombreux marchés de la ville, que ce soit pour acheter des épices et des fruits ou pour acheter des souvenirs de votre voyage dans le nord de la Thaïlande.

Durant la journée, rendez-vous dans les allées de Talat Warorot, le plus grand marché de la ville. Très fréquenté par la population locale, vous y trouverez de tout : vêtements, nourriture, etc. Le marché aux fleurs est également un lieu à ne pas manquer. Il se trouve au bord de la rivière, pas loin du marché de Talat Warorot.

Dans la soirée, le Night Bazaar est le marché où vous devez vous rendre. Il se trouve sur Chan Klan Road, et est l’endroit idéal pour acheter des objets artisanaux confectionnés par les ethnies montagnardes. Et pour le week-end, vous trouverez assurément votre bonheur au Saturday ou Sunday Night Market.

Le Lac Huay Tung Tao

Vous en avez assez de la cohue du marché du centre-ville, et vous désirez vous relaxer dans un endroit plus calme ? Alors nous vous conseillons de vous rendre au lac Huay Tung Tao qui se trouve tout juste à 15 minutes du centre-ville en voiture. C’est le spot idéal pour passer du bon temps en famille dans un cadre agréable et apaisant.

Vous pourrez également vous baigner ou faire du pédalo dans une des zones dédiées à ces activités. Enfin, vous trouverez une grande quantité de cahutes en bois aux abords du lac qui vous donneront l’occasion de manger du poisson frais.

Zipline à travers la forêt

Les journées tranquilles ne sont pas trop votre truc, et vous préférez une bonne dose d’adrénaline ? Alors une visite du parc Flight of the Gibbon devrait pouvoir vous combler. Situé à près d’une heure de route de Chiang Mai, ce parc vous propose un parcours de zipline à travers la jungle dans des conditions de sécurité tout à fait aux normes.

Lorsque vous serez dans les airs, vous pourriez même avoir la chance de voir des gibbons. C’est donc l’activité idéale pour aller à la rencontre de la faune et flore thaïlandaises tout en vivant des sensations fortes.

Les multiples sports à pratiquer

Ce ne sont pas les activités sportives qui manquent à Chiang Mai et ses alentours. En effet, la région montagneuse se prête parfaitement à plusieurs sports en pleine nature dont voici les plus populaires :

Le trekking

Optez pour une randonnée d’un ou plusieurs jours à travers la jungle. Les spots les plus appréciés sont vers Mae Tang, Chiang Dao, Doi Inthanon et Mae Wang

Le VTT

Le parc national de Doi Suthep propose 3 pistes de VTT différentes.

Le rafting

Les aventuriers adoreront le rafting pour descendre les eaux sur près de 10 km.

Le kayak

Vous vous plairez à pagayer sur votre kayak pour longer la rivière Mae Ping.

Le quad

C’est un moyen à la fois ludique et pratique pour découvrir la campagne thaïlandaise.

Assister à un match de boxe thaïlandaise

La boxe thaïlandaise est un art martial reconnu pour son efficacité et son côté spectaculaire. Il serait alors dommage de ne pas assister à un combat dans le pays d’où elle est originaire ! Outre le fait d’apprécier le spectacle et la technique de combat, vous découvrirez également tout le côté culturel qui accompagne cet art martial, avec les rituels, les musiques, etc.

Cours de cuisine thaïlandaise

Visiter la Thaïlande implique forcément de goûter à la gastronomie locale. Mais pourquoi ne pas en profiter pour prendre des cours de cuisine thaïlandaise ! Il existe justement de nombreuses écoles à Chiang Mai proposant l’enseignement de plats typiquement thaïlandais, comme les pad thaïs, les currys ou encore le Khao Soy, une spécialité du Nord.

Un cours de cuisine ne prend généralement qu’une demi-journée. Le programme vous emmènera dans un premier temps faire les courses au marché afin d’acheter tous les ingrédients nécessaires. La véritable séance de cuisine se passera ensuite à l’école, et se conclura par une séance de dégustation. Ces écoles offrent souvent un petit livre de recettes en guise de cadeau.

Massage Thaï traditionnel

Que ce soit après avoir visité la région, ou fait une séance de sport ou encore mangé un bon repas, vous aurez probablement envie de passer un bon moment de relaxation. Pour ce faire, rien de tel que de s’offrir une séance de massage Thaï traditionnel. Et des salons de massage, vous en trouverez dans toute la ville de Chiang Mai. Les hôtels et les Spas proposent également ce type de service.

Bien entendu, les massages pour le corps coûtent plus cher que les massages pour les pieds (environ 500 Bahts pour le corps, contre 250 Bahts pour les pieds). Mais au terme de la séance, vous serez de nouveau en pleine forme (même si vous risquez de vous sentir un peu courbaturé au début).

Faire une retraite de méditation

La méditation est une autre méthode efficace pour se relaxer et retrouver le calme dans son esprit. A ce titre, Chiang Mai vous propose plusieurs solutions. Vous pouvez par exemple participer aux sessions de Monk Chats au temple de Wat Sri Suphan. La retraite est organisée par un moine qui parle parfaitement anglais, et qui vous introduira à la méditation avec patience, sympathie et même avec humour.

Le Pavana Resort propose également une introduction de trois jours au cours de méditation. Vous aurez alors droit à des séances de méditation privée et à pieds, des séances de philosophie bouddhiste, et même à des séances de sauna et massage thaïlandais.

Les musées

Comme nous l’avions déjà dit dans cet article, la ville de Chiang Mai est le parfait témoin de la richesse culturelle du nord de la Thaïlande. Ainsi, outre les nombreux temples que l’on peut visiter, la ville possède également de nombreux musées. Parmi les plus importants, on peut citer :

Le musée national de Chiang Mai

Le centre culturel et artistique de Chiang Mai

Le musée des arts populaires Lanna

Le centre d’histoire de Chiang Mai

Le musée de la monnaie

Le musée Art in Paradise

Le musée des Insectes et Merveilles naturelles du monde

Avec autant d’options, vous parviendrez certainement à satisfaire votre soif de connaissance, et à mieux comprendre l’histoire du royaume Lanna.

Chiang Maï : Histoire

Les autres lieux à visiter aux alentours de Chiang Mai

Nous vous avons déjà présenté de nombreux sites à visiter à Chiang Mai et ses environs. Et pourtant, la région a encore beaucoup à offrir, et vous ne risquez pas de vous ennuyer durant votre séjour dans le nord de la Thaïlande.

Les sources d’eau chaude de San Kamphaeng

Les sources d’eau chaude de San Kamphaeng se situent dans un petit village pittoresque de la province de Chiang Mai entouré de montagnes verdoyantes. Elles offrent un panorama de toute beauté.

Les sources proviennent de cours d’eau souterrains chauffés par le magma des profondeurs et qui remontent à la surface sous l’effet de la pression. Riches en magnésium, en calcium, en potassium, en chlore et en sodium, elles permettent de soulager les douleurs articulaires et protègent les articulations.

Le site dispose de spas, d’une piscine spéciale pour les enfants, de places de camping, de plusieurs lieux de restauration et de boutiques de souvenirs.

Chute d’eau de Bua Thong

La chute d’eau de Bua Thong est un autre site naturel qui mérite votre visite. Située à 70 km au nord de Chiang Mai, cette cascade a la particularité d’avoir une roche collante, d’où son surnom de « sticky waterfall » (ou cascade collante).

Il est par conséquent possible de l’escalader à mains nues, mais un système de cordes est tout de même présent pour vous aider à escalader les 3 niveaux de la cascade.

Province de Mae Hong Son

On s’éloigne un peu de Chiang Mai pour rejoindre la province de Mae Hong Son, à 145 km de là. Nous vous recommandons vivement d’y effectuer la boucle vous menant vers la ville de Pai (célèbre pour son ambiance hippie et bohème), Mae Hong Son et Mae Chaem.

Le périple vous fera passer par des routes de montagne sinueuses, et vous aurez l’occasion d’admirer de sublimes paysages sur le chemin, comme des sources d’eau chaude, des cascades, des temples, etc.

Chiang Raï

Chiang Raï est une autre ville que vous devriez considérer de visiter au cours de votre séjour dans le nord de la Thaïlande. Elle se situe à environ 200 km de Chiang Mai, soit près de 3 heures de route.

Une fois sur place, ne manquez surtout pas l’occasion de visiter le célèbre temple blanc qui se démarque par son architecture et son esthétique atypiques. Ce temple est un ancien monument délabré qui a été rénové par l’artiste Chalermchai Kositpipat. Vous serez surpris par les sculptures morbides faisant contraste avec la blancheur de l’édifice, ainsi que par les nombreuses références à la culture populaire moderne.

Histoire de Chiang Mai

La ville de Chiang Mai a été fondée par le Roi Mengrai en 1296. Elle était alors la capitale du royaume de Lanna, titre qui revenait auparavant à la ville de Chiang Rai. Un fossé et un mur entouraient la cité afin de la fortifier contre les attaques des forces armées birmanes.

Cette protection ne fut cependant pas suffisante pour empêcher le siège de la ville par les Birmans de 1558 à 1725, menés d’abord par la dynastie Taungû puis par la dynastie Konbaung.

Le roi Taksin prit le règne de Chiang Mai en 1774, et fit de la ville la capitale du nord de la Thaïlande. Mais après la dernière invasion en 1776, la ville fut désertée pendant 15 ans. Elle est cependant parvenue à se relever aussi bien sur le plan culturel qu’économique, si bien qu’elle est de nos jours la deuxième ville thaïlandaise la plus importante après la capitale Bangkok.

Chiang Maï : Lieux à visiter

Combien de jours faut-il pour visiter Chiang Mai ?

Comme vous avez pu le constater, Chiang Mai et ses alentours ne manquent pas de lieux à visiter. Vous vous demandez alors peut-être combien de jours il faut prévoir pour tout visiter. A cela, nous vous répondrons : au moins 3 jours.

Pour votre première journée, préférez rester dans la ville de Chiang Mai et profitez des attractions à proximité. Vous pouvez par exemple vous rendre dans la vieille ville et visiter les différents temples sur place, puis faire une pause auprès d’un café ou d’un restaurant dans la rue Mohon Muang Road.

Vous pouvez également envisager de suivre un cours de cuisine traditionnelle thaïlandaise, puis finir la journée avec une séance de relaxation dans un salon de massage thaïlandais.

Pour la deuxième journée de votre séjour, prévoyez de sortir de la ville. Une journée avec les éléphants vous fera des souvenirs inoubliables. Rendez-vous donc dans un des sanctuaires d’éléphants disponibles dans la région.

Ce sera pour vous l’occasion de sympathiser avec ces mastodontes afin de mieux comprendre leur mode de vie et leur importance dans la culture thaï. Les activités dans ces camps sont nombreuses, alors vous pourrez tout à fait y passer toute la journée.

Consacrez votre troisième journée aux activités sportives. Le quad, le kayak ou le VTT sont d’excellents moyens de découvrir le milieu naturel du nord de la Thaïlande tout en se dépensant physiquement.

Les meilleures saisons pour votre séjour

On distingue 2 principales saisons : la saison sèche (de novembre à mars) et la saison des pluies (de mai à octobre). L’idéal serait de programmer votre séjour à Chiang Mai durant l’hiver, entre novembre et février, car les températures y sont plus agréables, et vos journées ne seront pas gâchées par la pluie.

Comment s’y rendre ?

Chiang Mai est à proximité de la frontière birmane, mais la ville demeure accessible aussi bien en avion qu’en véhicule terrestre.

En avion

l’avion est évidemment le moyen de transport le plus rapide pour se rendre dans la ville de Chiang Mai. Le trajet depuis Bangkok ne dure en effet qu’une heure. Il existe des compagnies low-cost thaïlandaises qui vous permettent de prendre l’avion depuis l’aéroport domestique de Don Mueang (Bangkok) pour pas cher.

En train

la gare de Hua Lampong à Bangkok dispose de plusieurs trains à destination de Chiang Mai. Le train de nuit est le plus recommandé, car il vous évitera la dépense d’une nuit d’hôtel.

En bus

la gare routière de Mo Chit à Bangkok propose des lignes directes vers Chiang Mai. Réservez vos places dans un bus VIP 24 pour voyager dans un confort optimal.

En voiture privée

c’est le meilleur moyen de se rendre à Chiang Mai avec une liberté totale, sans contrainte de suivre un quelconque horaire.

Louer une voiture

il s’agit d’une autre solution bien arrangeante, à condition d’avoir le budget pour.

Chiang Maï : Transports

Comment se déplacer une fois sur place ?

Soyez prévenu : vous ne trouverez pas de réseau de bus publics ni de métros à Chiang Mai. Les taxis sont existants, mais sont en revanche peu nombreux. Mais rassurez-vous, la ville propose d’autres moyens de transport :

Les songtaew

il s’agit de taxis collectifs dont les couleurs correspondent aux terminus.

Les tuk-tuk

parfaits pour les courtes distances, mais il est nécessaire de négocier les prix pour ne pas se faire arnaquer.

Le scooter

pratique pour visiter les environs en évitant les bouchons

Le vélo

plus physique que le scooter, mais tout aussi pratique pour se déplacer en ville et dans les rues étroites

Le chauffeur privé

recruter un chauffeur privé vous permettra de vous déplacer sans vous casser la tête.

Location de voiture

pour plus de confort et d’autonomie, mais attention aux bouchons et à la circulation !

Chiang Maï : Transports

Les plats locaux à savourer

Le plat emblématique de Chiang Mai est sans doute le Khao Soy, une soupe de nouilles ayant la particularité d’être croustillantes, et auxquelles on rajoute des œufs, du curry et des épices, le tout mijoté dans du lait de coco.

Le Saï Oua est une autre spécialité incontournable de la région. Il s’agit d’une saucisse grillée très épicée assaisonnée avec du gingembre, de la coriandre, et des citrons verts.

Évènements et festivals

La fête des fleurs

Elle fait partie des événements à ne pas manquer à Chiang Mai. Elle se produit le premier week-end de février et s’accompagne de défilés, d’élection de la reine des fleurs, etc.

La fête des Lumières

Appelée aussi Loy Krathong, cette fête mérite également votre intérêt. Cet événement a lieu durant le mois de novembre. Vous serez enchanté en voyant les milliers de lanternes flottant sur les rivières et dans le ciel.

Songkran

C’est un festival se déroulant au mois d’avril pour fêter le Nouvel An thaï. Elle consiste essentiellement à asperger tout le monde avec de l’eau, et cela par tous les moyens.

Inthakin

Plus couramment appelé Tam Boon Khan Dok en thaï, ou plus communément le festival du pilier de la ville en français, Inthakin débute le jour de la première pleine lune du sixième mois lunaire, sur une durée d’environ une semaine. Le festival est organisé autour du temple Wat Chedi Luang qui abrite le pilier de la ville. Des offrandes sont faites au pilier de la ville, aux moines et aux figures importantes de l’ère de Lanna. Parmi les nombreuses activités qui sont organisées à cette occasion, on retrouve un carnaval avec une multitude de jeux, des spectacles de musique et de danse, et bien sûr des vendeurs de plats thaïs.

Chiang Maï : Evenements et festivals

Les meilleurs endroits où dormir à Chiang Mai

Pour passer un excellent séjour à Chiang Mai, il est essentiel de bien choisir l’endroit où vous allez dormir, et de réserver le plus tôt possible. Parmi les établissements les plus recommandés, on peut citer :

  • L’HOSTEL by BED : cette auberge de jeunesse est la meilleure solution pas chère pour dormir à Chiang Mai.
  • Le Pingviman Hotel : vous apprécierez sa déco traditionnelle, son emplacement (à juste 700 mètres du Wat Phra Sing) et sa piscine.
  • Le 99 The Heritage Hotel : vous souhaitez dormir dans les meilleures conditions durant vos vacances ? Alors cet hôtel est la solution la plus recommandée pour un séjour haut de gamme à Chiang Mai.

Obtention du visa Thaïlande : quelles sont les formalités simplifiées ?

Pour certains touristes, il est obligatoire d’obtenir un visa pour visiter la Thaïlande. Mais sachez que pour les Français, la demande de visa n’est pas une obligation si le séjour est inférieur à 30 jours. Mais il est tout de même préférable de connaitre les procédures à suivre à cet effet, notamment si vous comptez rester à Chiang Mai pendant plus d’un mois.

La demande de visa pour la Thaïlande se fait auprès d’une autorité compétente, comme l’Ambassade par exemple, mais aussi sur internet. Pour cette dernière option, vous devrez obtenir les documents en ligne nécessaires pour un voyage vers la Thaïlande.

Votre visa ne sera accordé que si votre dossier fourni est complet. Il doit également contenir plusieurs pièces justificatives, comme :

  • le billet d’avion
  • le passeport
  • la photo d’identité
  • un relevé bancaire
  • une réservation d’hôtel
  • etc.

Pour la demande de visa en ligne, remplissez votre e-visa en y chargeant les documents demandés. Puis payez les frais. Ensuite, déposez votre passeport et prenez un rendez-vous en ligne.

Quelles sont vos dates à Chiang Maï ?

Pas cher

Bestseller

Luxe

Le récap hebdo sur la Thaïlande

Chaque semaine, recevez du contenu génial dans votre boîte mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 réflexion au sujet de « Chiang Maï : 15 activités et comment passer un excellent séjour »

  1. Bonjour,

    Merci pour l’article, ainsi que la page 🙂 Je viens de découvrir
    J’apprends beaucoup de choses pour mon futur voyage long court…

    Cependant n’y aurait-il pas une faute concernant la date de fête du Songkran ?
    N’est-ce pas plutôt mi avril plutôt que mi mai? 😉

    Bonne continuation!

    Répondre

Laisser un commentaire