Phitsanulok : Les activités et où dormir en 2023

Pour les touristes visitant le nord de la Thaïlande, la ville de Phitsanulok se présente comme étant un passage obligé. En effet, on y trouve de nombreux sites historiques et touristiques de renom, dont la célèbre statue « Bouddha Chinnarat ». Laissez-nous donc vous présenter toutes les merveilles que Phitsanulok a à vous offrir.

Histoire de Phitsanulok

Selon les sources historiques, la ville de Phitsanulok aurait plus de 600 ans. Elle a eu un passé mouvementé, puisqu’elle a subi de nombreux raids et invasions. Ainsi, Phitsanulok fut d’abord un centre de garnison khmer avant d’être sous administration siamoise.

Le roi de Sukhothai Bangklanghao annexa Phitsanulok au XIIIe siècle. Les villages de la rivière Chao Phraya furent alors tous soumis au royaume qui était en train de naitre. Phitsanulok fut une ville d’une grande importance de 1238 à 1365. Les projets de construction grandioses furent également nombreux à cette période. Les temples de Wat Aranyik et Wat Chedi Thong en sont la preuve.

En 1419, le roi Sailuethaï fit de Phitsanulok sa capitale (titre qui appartenait auparavant à Sukhothaï). La ville tint ce titre jusqu’en 1448, à la fin du royaume de Sukhothaï. Le roi d’Ayutthaya fit à son tour de Phitsanulok sa capitale en 1463, afin d’avoir une meilleure maîtrise des frontières du nord du royaume, notamment durant la guerre contre le Lanna.

Phitsanulok a une histoire passionnante, et possède de nombreux vestiges de son passé, notamment grâce à ses temples et ses musées. C’est pourquoi la ville figure parmi les populaires pour les touristes désireux de découvrir la Thaïlande.

Phitsanulok

Les 6 plus beaux temples de Phitsanulok

Les temples encore présents à Phitsanulok sont les principales attractions de la ville. Voici donc les sites que vous ne devez pas manquer de visiter durant votre séjour.

Wat Phra Sri Rattana Mahathat (Wat Yai)

Le Wat Phra Sri Rattana Mahathat, aussi connu sous le nom de Wat Yai (grand temple), fut construit en 1357. Il s’agit d’un lieu de pèlerinage que les locaux sont très nombreux à fréquenter.

Comme ce temple attire également un nombre important de touristes, il est aussi très commercial. Il est ainsi possible d’y acheter une grande variété d’objets religieux, que ce soit à l’entrée ou dans la salle principale.

Plusieurs magasins de souvenir se trouvent également à l’arrière du Wat Phra Sri Rattana Mahathat. C’est alors l’occasion d’acheter des photos, des peintures, des plantes décoratives et médicinales ou encore de l’artisanat (marionnettes, masques, statuettes, etc.).

Phra Buddha Chinnarat

Le temple de Wat Phra Sri Rattana Mahathat est aussi célèbre pour héberger le Bouddha Chinnarat, qui fait partie des représentations de Bouddha les plus connues et vénérées du pays. Celle-ci est également considérée comme étant la plus belle statue de Bouddha du pays.

À l’origine, elle fut moulée en bronze avec deux autres statues. Son aspect doré que l’on retrouve actuellement ne fut donné que plus tard, à l’initiative du roi Ekathotsarot.

Wat Chula Manee

Le Wat Chula Manee est le temple aux origines de Phitsanulok. En effet, celui-ci marque l’emplacement de l’ancienne ville. Le site regroupe actuellement les ruines de l’ancien temple en brique. On y retrouve également plusieurs statues importantes de Bouddha (dont la plus importante est Luang Pho Phet).

Wat Aranyik

Le Wat Aranyik est un des plus anciens temples de Phitsanulok. Sa construction date en effet de Sukhothaï. Il est certes entouré par la ville, mais est tout de même suffisamment isolé pour être un lieu propice à la méditation. Il ne reste actuellement plus grand-chose sur le site, à part un chedi, la salle d’ordination et les ruines de l’ubosot.

Wat Nang Phaya

Le Wat Nang Phaya est un temple qui se trouve juste à côté du Wat Phra Si Rattana Mahathat. Et comme il est plus petit, les touristes ont tendance à le négliger. Pourtant, on y trouve le Bouddha Phra Nang Phaya, une magnifique statue assez comparable au Bouddha Chinnarat.

Wat Rachburana

Le Wat Rachburana est un temple du XVe siècle dont la principale attraction est immense chedi avec une structure octogonale de 9 étages surplombée par une forme de cloche dite « classique ». Le temple est aussi célèbre pour son ubosot (salle d’ordination) et ses peintures murales, ainsi que pour son Ho Trai (une librairie pour écrits religieux).

Les autres activités incontournables

Les temples de Phitsanulok sont assurément des attractions à ne pas manquer. Mais sachez que la ville propose d’autres sites tout aussi intéressants.            

Le musée folklorique du sergent major Thawee

Le musée folklorique du sergent major Thawee se trouve sur la rue Wisutkasat, à proximité de la fonderie de Bouddha. Cette galerie d’art vous permet d’en apprendre plus sur le mode de vie des indigènes aux XIXe et au XXe siècle. On y trouve des instruments de musique, des ustensiles de cuisine, des pièges à serpents ou à insectes, des coffres en laque, etc.

L’étang aux nénuphars géants (Victoria Waterlilies)

Pour s’éloigner un peu de la grisaille de la ville et retrouver un peu de nature et de calme, nous vous conseillons de visiter l’étang aux nénuphars géants. Comme son nom l’indique, cet étang regroupe une espèce de nénuphar étonnamment large et épaisse appelée Victoria amazonica. Elle peut mesurer de 2 à 3 mètres de diamètre, et il est même possible de se tenir debout dessus !

Les meilleures saisons pour visiter

La température à Phitsanulok reste toujours au-dessus des 25°C, avec généralement un pic atteignant les 37°C au mois d’avril. La période des pluies commence le mois de mai et finit en octobre. Attendez-vous à une forte intensification de la pluie durant les mois d’août et septembre.

La meilleure période pour visiter Phitsanulok serait alors entre le premier trimestre et les deux derniers mois de l’année. Ainsi, vous bénéficierez d’une température plus clémente, et éviterez la saison des pluies.

Comment s’y rendre ?

Vous êtes convaincu par l’idée de visiter Phitsanulok ? Alors voici les différentes solutions pour vous y rendre.

Bus

La ville de Phitsanulok est reliée à Bangkok par plusieurs lignes de bus, et le trajet se fait en 6h environ. Vous pourrez ainsi prendre un bus à la principale gare routière de la capitale, à Mo Chit.

Train

Il existe des services de train qui font l’aller-retour entre Bangkok et Phitsanulok. Pour ce faire, prenez votre ticket à Hua Lamphong, la gare ferroviaire principale de la capitale.

Avion

Pour un déplacement plus sûr et plus rapide, l’avion est sans doute le moyen de transport idéal. Phitsanulok possède un aéroport qui accueille les vols domestiques. À Bangkok, vous pouvez contacter les compagnies Thai AirAsia, Nok Air ou encore Thai Lion Air pour réserver des vols en direction de Phitsanulok.

Chauffeur privé

Si vous projetez de vous rendre à Phitsanulok en voiture, et que vous n’avez pas particulièrement envie de prendre le volant pour les 6h de route, alors envisagez de recruter un chauffeur privé. Cela vous permettra de vous reposer ou de mieux profiter du voyage.

Louer une voiture

Se rendre à Phitsanulok en voiture est l’occasion de faire un roadtrip durant lequel vous verrez des paysages variés et de toute beauté. En effet, vous passerez par Ayutthaya, In Buri, puis Wang Thong avant d’arriver à destination.

Phitsanulok

Les meilleurs endroits où dormir à Phitsanulok

Pour passer un séjour dans les meilleures conditions à Phitsanulok, nous vous recommandons de réserver au Shinnabhura Historic Boutique Hotel. Il ne s’agit pas d’un simple lieu d’hébergement, puisque le lieu fait également office de musée et de mini village.

Ainsi, vous y trouverez un café, un restaurant, un mini marché, une zone privative avec villa en bois, et une architecture reflétant parfaitement la culture locale.

Le récap hebdo sur la Thaïlande

Chaque semaine, recevez du contenu génial dans votre boîte mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.