Le parc national maritime de Koh Tarutao

Niché au cœur de la mer d’Andaman, le parc national maritime de Koh Tarutao s’ouvre aux aventuriers aguerris. Joyau de la Thaïlande préservée et sauvage, le parc marin et son île homonyme sont un véritable refuge pour les passionnés de faune et de flore exotiques. 

Entre un backpacker en quête des recoins les plus préservés et un influenceur voyage trendy friand de farniente se trouve un terrain d’entente commune : choisir une destination en Thaïlande. Mais si certains préfèrent ses festivals et ses animations nocturnes à l’ambiance déchaînée, d’autres sont plutôt à l’affût d’exploration hors des sentiers battus, comme Koh Tarutao.

Carte de Koh Tarutao Où se trouve Koh Tarutao ?

Située dans la province de Satun au sud de la Thaïlande, Koh Tarutao est l’une des 51 îles qui composent le parc national marin du même nom. À moins de 5 km de l’île malaise Langkawi, l’île de Tarutao s’étend sur une distance de 26 km du nord au sud et sur 11 km en partant de l’est vers l’ouest.

Entre novembre et avril, vous pouvez embarquer pour le magnifique parc national maritime de Koh Tarutao, à proximité de l’île malaise de Langkawi. Son nom vient d’ailleurs d’un mot malais qui signifie “vieux et mystérieux”.

L’île hantée par les fantômes de bagnards

Derrière ses plages et ses eaux cristallines caractéristiques des plus belles destinations en Thaïlande, Koh Tarutao cache un passé rempli de mystère, à l’image de son appellation. En effet, le nom « Tarutao » trouve ses racines dans le mot malais « Pulau Tertua » qui signifie « île ancienne » et par extension, « mystérieuse ».

Recouverte à près de 70 % d’une épaisse forêt tropicale, Koh Tarutao servait jadis de repaire aux brigands des mers, notamment ceux d’Andaman. Plus tard, entre 1939 et 1947, le régime militaire choisit l’île pour y emprisonner les dissidents politiques et les criminels. Avec un historique aussi chargé, Koh Tarutao s’entoure d’une aura intrigante faite de légendes d’esprits errants.

Informations sur le parc national maritime

Classé parc national en 1974, Koh Tarutao est le plus ancien de la Thaïlande. Cet archipel constitué d’une cinquantaine d’îles, dont la plupart inhabitées et inexplorées, abrite une biodiversité terrestre et maritime des plus fascinantes. L’administration du parc est répartie entre plusieurs régions, mais la plus grande partie est attribuée à la province de Satun. 

Outre l’île de Tarutao qui est la plus grande, le parc marin comprend également de petites îles granitiques telles que Adang et Rawi, localisées à près de 45 km à l’ouest de Tarutao, ainsi qu’une myriade de petits îlots. Des forêts tropicales humides aux mangroves, en passant par les forêts marécageuses et celles des bords de mer, le parc national thaïlandais est une véritable mosaïque végétale.

La diversité de la faune

Des oiseaux exotiques de Koh Tarutao
Une espèce d’oiseaux rares que l’on peut retrouver à Koh Tarutao

Abritant près de 200 espèces différentes, la diversité de la faune du parc national marin de Koh Tarutao n’a d’égal que la richesse de sa luxuriante végétation : le quart des espèces de poissons qui existent sur la planète s’y abritent. Parmi les espèces marines les plus remarquables, on recense notamment les dugongs, des sortes de lamantins devenus rares, ainsi que des tortues de mer.

Les dugongs

Un dugong à Koh Tarutao
Un dugong à Koh Tarutao

Appelés aussi vaches marines, ces mammifères marins à la triste figure ont un corps rebondi et sans poils aux longs membres antérieurs terminés par des doigts. Ils ont une dent allongée à l’avant de la tête, mesurent 3 à 4 mètres et peuvent atteindre 900 kilogrammes. Leur nageoire en croissant leur sert de gouvernail.

Si la corpulence massive du dudong peut impressionner, voire effrayer, de prime abord, le dugong est pourtant un animal tranquille et discret. Se nourrissant dans les herbiers, ce cousin du lamantin, dont on dit qu’il aurait inspiré le mythe de la sirène, est le seul mammifère marin herbivore. 

Mesurant jusqu’à 4 m de long pour 500 kg, le dugong peut vivre jusqu’à 70 ans. D’une nature peureuse et difficile à approcher, l’espèce a été classée « vulnérable » à l’échelle mondiale et selon les estimations, on en compte environ 250 en Thaïlande. 

La destruction par les chalutiers des plantes marines dont ils se nourrissent menace leur existence. Mais ils sont désormais heureusement protégés.

Les tortues de mer

Parmi les merveilles de la faune du parc national maritime de Koh Tarutao se trouvent les tortues de mer. Quatre espèces peuvent être observées dans les profondeurs entourant l’archipel, dont les tortues luths, les tortues imbriquées, les tortues vertes, ou encore les tortues olivâtres. 

Menacées d’extinction en raison des nuisances des activités touristiques, les tortues évoluant dans les eaux de la mer d’Andaman ont peu à peu retrouvé le chemin des plages thaïlandaises pour y pondre leurs œufs, à la suite de l’accalmie forcée par la pandémie.

Les meilleures activités à Koh Tarutao

Loin de l’effervescence des quartiers de Koh Samui, le parc national marin de Koh Tarutao a toutefois beaucoup plus à offrir à qui sait l’apprécier. Trekking à travers ses jungles denses, tête-à-tête avec les dugongs ou découverte de grottes, les Robinson Crusoé modernes ont de quoi remplir leur carnet de bord et leur cœur !

Plongée sous-marine avec les dugongs

Quoi de mieux que d’explorer les fonds marins aux côtés de ces doux mammifères ? Profitez de la plongée sous-marine avec les dugongs pour vivre une expérience unique et mémorable. Découvrez la vie marine et sauvage qui grouille autour de l’archipel en nageant aux côtés de ces vaches de mer. Souvenirs inoubliables garantis !

Trekking

Le trekking sur un sentier d’environ 11 km vous permet de traverser jungle et rivière en sautant de rocher en rocher, au bout duquel une petite cascade qui se déverse dans un magnifique petit bassin cristallin vous attend. Tout au long du chemin, vous rencontrerez les habitants sauvages des forêts et de la mer : macaques crabiers, semnopithèques obscurs ou encore des calaos bicornes (oiseaux à double bec). 

Attention, il est important de garder à l’esprit que les singes sont très présents et ne sont pas toujours sympathiques ! Après tout, vous êtes sur leur territoire. Si vous n’êtes pas particulièrement fan de randonnée ou de nature sauvage dans le sens propre du terme, il serait peut-être plus judicieux d’opter pour une activité moins aventureuse. 

Grotte des crocodiles

Ne vous laissez pas intimider, la grotte des crocodiles n’a d’effrayant que son nom. Autrefois infestée par ces redoutables reptiles, la grotte des crocodiles est accessible en longeant un bras de mer avec ses franges de mangrove. L’exploration de l’intérieur de la grotte est possible en marée basse. N’oubliez pas de vous munir d’une lampe de poche pour vous éclairer.

La falaise de Toh-Boo

Prenant son départ à Ao Pante à proximité de l’entrée de l’île, la randonnée vers la falaise de Toh-Boo dure environ 20 minutes. Cependant, ne vous fiez pas uniquement à la durée, car le chemin jusqu’au sommet passe par une montée ardue faite d’escaliers de pierre glissants. Mais toute peine mérite salaire, et le panorama que vous aurez de la forêt et des îles voisines vaudra largement le détour. Votre Instagram vous en remerciera ! En bonus, vous aurez l’occasion d’apercevoir les singes faire leurs acrobaties dans les arbres sur votre route.

Les meilleures saisons pour visiter

Paradis naturel pour les uns ou enfer vert pour d’autres, Koh Tarutao est une île surprenante où beauté et hostilité se côtoient. Les meilleures saisons pour visiter l’île s’étendent de novembre à avril, pendant la période sèche. Avec une température modérée, l’exploration des forêts est plus agréable et la mer d’huile est propice aux activités nautiques. 

Même si elle est beaucoup moins visitée que d’autres destinations en Thaïlande plus populaires et plus tendance, cette période reste tout de même une haute saison touristique pour Koh Tarutao. Lors de la mousson qui s’étend de juillet à octobre, l’accès à certains sites est fermé, comme la grotte aux crocodiles.

Comment se rendre à Koh Tarutao en speed boat ?

Pour se rendre à Koh Tarutao, des liaisons quotidiennes sont assurées en speed boat depuis Koh Lipe, Pakbara ou Koh Lanta.

Depuis Koh Lipe

Une fois que vous aurez atteint Koh Lipe, vous pouvez embarquer sur un speed boat en direction de Koh Tarutao. Le trajet dure environ une heure avec un tarif à partir de 700 bahts, en fonction des saisons.

Embarcadère de Pakbara

À deux heures de Koh Tarutao, l’embarcadère de Pakbara est un autre point de départ pour rejoindre l’île en speed boat. Selon les saisons, les prix varient entre 1 500 et 2 000 bahts, soit entre 40 et 55 euros.

Depuis Koh Lanta

Si vous vous trouvez à Koh Lanta, vous pouvez également prendre un speed boat pour vous rendre sur l’île de Tarutao. Depuis Koh Lanta, le trajet dure environ trois heures. Prévoyez entre 1 500 et 2 500 bahts, soit de 40 à 70 euros.

Où dormir à Koh Tarutao ?

Dormir à Koh Tarutao est une véritable aventure en soi. Ici, vous ne trouverez pas d’hôtels de luxe ni d’hôtels tout court, mais vous aurez tout de même la possibilité de passer quelques nuits sur place ou sur l’île voisine.

Sur place

Les hébergements sur place sont gérés par les gardiens du parc national maritime de Koh Tarutao. Le confort est sommaire : uniquement de l’eau froide et électricité fonctionnelle le soir. S’il est possible de louer une tente sur la plage d’Ao Pante pour environ 150 bahts, cette alternative n’est pas toujours conseillée par les rangers, en raison du comportement imprévisible des singes.

Autrement, vous pouvez également de dortoirs équipés de quatre lits et de ventilateur. Pour cette option, la salle de bain est en extérieur. Il faut compter environ 500 bahts pour une chambre en longhouse. Pour un confort un peu moins rudimentaire, des bungalows pour deux sont également à disposition, avec salle de bain privative, accessibles à partir de 800 bahts par nuit. Réservation obligatoire auprès des Parcs nationaux de Thaïlande 60 jours avant votre séjour.

À Koh Lipe

Si vous préférez passer des nuits un peu moins aventureuses, dormir à Koh Lipe vous permet de profiter du meilleur des deux mondes. Indépendante du parc national marin, le tourisme y est beaucoup plus développé et vous retrouverez rapidement l’ambiance touristique des destinations en Thaïlande. Hôtels 4 étoiles, resorts ou chambres d’hôtes, plus d’une centaine d’options s’offrent à vous, avec une fourchette allant de moins de 10 euros à plus de 300 euros la nuit.

Pas cher

Bestseller

Luxe

Le récap hebdo sur la Thaïlande

Chaque semaine, recevez du contenu génial dans votre boîte mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire