Ubon Ratchathani : Guide de voyage 2023

Ubon Ratchathani, (ou « ville royale du lotus » en thaïlandais) fait partie des destinations les plus appréciées des touristes dans la région de l’Isan, au nord-est de la Thaïlande. En effet, la province offre un cadre naturel à la fois beau et riche. Elle attire également par sa richesse culturelle, avec ses traditions et ses croyances bouddhistes.

Histoire de la ville

L’histoire d’Ubon Ratchathani a un lien étroit avec celle du Laos et du Cambodge. La ville a été crée à la fin du 18e siècle, lors de la conquête de la région du nord-est par le roi Taksin le Grand.

Ubon Ratchathani est longtemps restée une dépendance khmère avant d’intégrer le royaume d’Ayutthaya vers 1300, après la défaite des Khmers contre les troupes de Ramathibodi I. Le règne d’Ayutthaya prit fin en 1767 au profit des Birmans, ce qui permit à Phra Phutthayotfa Chulalok (ou Rama I) de prendre le contrôle de la Thaïlande centrale.

Avant la fin du 18ème siècle, cette région n’appartenait pas au Royaume de Siam, mais à l’Empire Khmer, la ville de Ubon Ratchathani n’existait pas encore. Après la chute d’Ayutthaya en 1767, plusieurs tribus s’y sont installés, dont les Kha et les Suai. Alors que les villes de Bangkok et de Thonburi devenaient de plus en plus importantes, la région de Ubon Ratchathani fût influencée par l’expansion du Royaume de Siam.

Vingt ans plus tard, le Roi Rama Ier souhaite réunifier les différentes tribus de la région pour en faire une seule ville, pour cela il offre un titre de noblesse au chef local. Cela a été accompli en 1786 avec la fondation de la ville de Ubon Ratchathani par Thao Khamphong, le prince laotien qui a fuit la capitale de son pays Vientiane.

Avant de devenir une province, Ubon Ratchathani était le centre administratif de la région de l’Isan, qui se trouve dans le Nord-Est de la Thaïlande. En 1925, Ubon Ratchathani appartenait à la province de Nakhon jusqu’à ce que la province de Ubon Ratchathani voit le jour en 1933. Jusqu’en 1972, la province de Ubon Ratchathani était la plus grande province de la Thaïlande, elle est aujourd’hui la 5ème plus grande province sur 77.

En 1940, les forces armées françaises ont attaquées Ubon en représailles des attaques thaïlandaises sur des villes françaises d’Indochine. La ville de Ubon s’est rapidement développée durant la Seconde Guerre Mondiale, alors que des prisonniers de guerre japonais ont été emmenés en train depuis Kanachanaburi.

Durant cette guerre, la ville d’Ubon Ratchathani fur une terre d’accueil pour les captifs de guerre ayant survécu sur le Death Railway. Les habitants de la ville ont ensuite aidé ces soldats à se réinsérer socialement. Un mémorial fut alors bâti dans le parc Thong Si Muang en guise de reconnaissance pour la générosité de la ville.

De plus, durant la Guerre du Vietnam, l’armée américaine y a fait construire une base militaire aérienne, qui est aujourd’hui devenu un aéroport de commerce.

Ubon Ratchathani : Tourisme

Une ville touristique en plein essor

Le tourisme à Ubon Ratchathani s’est considérablement développé. Il faut dire que la région ne manque pas de paysages naturels de toute beauté et de temples bouddhistes à visiter. Les produits artisanaux ainsi que la cuisine locale attirent également les touristes désireux de découvrir une nouvelle culture et de faire la fête.

Wat Nong Pah Pong est un célèbre monastère bouddhiste qui a été construit dans la forêt en 1954. La façon d’enseigner du Vénérable Achan Chah ont encouragés beaucoup d’étrangers à expérimenter la vie de moine bouddhiste dans la forêt.

Le Wat Pah Nanachat, qui signifie le monastère de la forêt internationale, a ensuite été établi en 1975 et il est devenu un lieu de culte important à Ubon. Ce monastère réunit plus de 50 moines, de 23 nationalités différentes. Mais la ville englobe d’autres temples bouddhistes à visiter, tels que le Wat Thung Si Muang, qui se trouve dans le centre-ville, et le Wat Nong Bua, qui se situe à proximité du centre commercial Big C.

Ce dernier possède un chedi calqué sur celui du temple bouddhiste de Bodh Gaya en Inde. Le temple Wat Ban Na Mueang dispose d’une porte en béton gravée d’un éléphant à trois têtes. A l’arrière de celui-ci se trouve un temple en forme de péniche, et un lac avec des poissons-chats à nourrir.

La communauté bouddhiste Ratchathani Asok vit sur la rive sud de la rivière. Ses habitants vivent dans des bateaux de pêche restaurés en maison et montés sur des rochers, et une grande salle commune en béton peinte de manière à ce qu’elle ressemble à une immense cabane dans un arbre. Si vous souhaitez goûter la cuisine locale, des marchands vendent des produits issus des fermes qu’ils exploitent. Ubon Ratchathani dispose également un diocèse catholique, une mosquée (à l’Est de Thanon Upalisan) et un temple Sikh (dans le centre-ville à Thanon Ubonkit).

Enfin, les boîtes de nuit de Srinarong sauront ravir ceux qui veulent profiter de leur séjour pour faire la fête. C’est pour toutes ces raisons qu’Ubon Ratchathani figure parmi les destinations phares en Thaïlande.

Ubon Ratchathani : Les temples à visiter

Comme nous l’avions dit plus tôt, Ubon Ratchathani possède un riche patrimoine religieux, se matérialisant principalement sous forme de temples bouddhistes qui ont su conserver leur authenticité.

Wat Nong Pah Pong

Le Wat Nong Pah pong est un monastère situé en pleine forêt sauvage que le vénérable moine Ajaan Mun a choisi pour adopter la vie monastique. Ce temple abrite ainsi 70 moines qui vivent selon les préceptes du bouddhisme theravada. On y trouve également un chedi et un petit musée.

Wat Phra That Nong Bua

Le Wat Phra That Nong Bua est un temple bouddhiste prestigieux se trouvant à 3 km de la ville. Ce temple est unique en son genre et figure parmi les attractions à ne pas manquer à Ubon Ratchathani. Il se distingue par son stupa blanc aux dorures scintillantes. En termes d’esthétique, il est assez similaire au Mahabodhi de Bodh-Gayâ, en Inde.

Ubon Ratchathani : Histoire

Wat Thung Si Muang

Le Wat Thing Si Muang a une identité à part, notamment en raison de son emplacement, au bord de la rivière Mun. Ce temple est surtout célèbre pour sa librairie en bois sur pilotis. Mais son campanile en bois en vaut également le détour, en raison de sa hauteur impressionnante.

Wat Pah Nanachat

Le temple Wat Pah Nanachat se trouve à côté du Wat Nong Pah Pong et a été ouvert en 1975. Dans ce temple-monastère, vous pourrez rencontrer des moines anglophones qui pourront vous prodiguer un enseignement bouddhiste. De plus, il se situe en pleine forêt, ce qui est idéal pour la méditation.     

Les lieux naturels

Outre les magnifiques temples religieux, les touristes sont également attirés par la beauté naturelle de la région.

Hat Salung

Hat Salung est un banc de sable propice à la bronzette et au pique-nique. Il offre une très belle vue sur le Mékong et les paysages du Laos situés du côté opposé de la rive.

Hat Wat Tai

Hay Wat Tai est une île avec une jolie petite plage se trouvant à environ 100 mètres de la rivière Mun. Vous serez ravi d’y trouver plusieurs bars et restaurants. Si vous recherchez un endroit où faire la fête à Ubon Ratchathani, alors cette île est probablement celle qu’il vous faut.

Parc national de Kaeng Tana

Ce parc de près de 8000 hectares abrite de magnifiques chutes d’eau et des concrétions rocheuses. Sa faune est également digne d’intérêt, puisqu’on y trouve des macaques, des sangliers sauvages et des cerfs.

Ubon Ratchathani

Les musées

Pour des visites plus culturelles et enrichissantes, vous avez plusieurs musées à Ubon Ratchathani, dont voici les plus importants.

Musée national d’Ubon Ratchathani

Ce musée se trouve au sein du vieux palais municipal. Vous pourrez y admirer différentes œuvres artistiques (musique, tableaux, etc.) de la culture d’Ubon Ratchathani. Sans oublier l’image d’Ardhanarishvara représentant la fusion de Shiva et de Sati en une seule chair. Les pièces qui y sont exposées couvrent la période de l’art rupestre préhistorique jusqu’au 20ème siècle.

Ubonnithat Culture Display Museum

Ici, l’exposition se porte plutôt sur des artéfacts plus contemporains, relatifs à la vannerie, à la science des herbes, à la sculpture de bougies, etc. Le musée se trouve au rez-de-chaussée du Centre d’art et de culture d’Ubon Ratchathani.

Le festival des bougies

Si vous avez prévu votre séjour à Ubon Ratchathani durant le mois de juillet, alors vous vous devez d’assister au festival des bougies. Ce sera l’occasion d’assister à un défilé de chars décorés de cierges géants, suivis par des danseurs habillés en robes folfkoriques.

Ce festival qui se déroule sur deux journées successives commémore deux événements :

  • le jour du Wan Asanha Bucha. Ce fut le jour où Bouddha donna son premier sermon
  • et le jour du Wan Kao Pansa ouvrant la période du carême.

Précisons que le festival des bougies a lieu dans plusieurs autres villes thaïlandaises. Mais c’est sans conteste celle d’Ubon Ratchathani qui est la plus célèbre.

Meilleures saisons pour visiter Ubon Ratchathani

La région d’Ubon Ratchathani est dominée par un climat tropical. La chaleur y est constamment présente toute l’année. L’hiver y est sec et l’été pluvieux. On enregistre les plus grosses pluies durant les mois de juin, juillet et août.

Pour que votre séjour se passe dans les meilleures conditions, nous vous conseillons de choisir la saison hivernale, c’est-à-dire entre novembre et mars. Durant cette période, la température sera plus agréable, et il n’y aura pas de pluie.

Comment s’y rendre à partir de Bangkok ?

Ubon Ratchathani est une ville importante, et elle est par conséquent desservie par de nombreux moyens de transport.

Train

Pour voyager moins cher, nous vous recommandons de prendre le train de nuit à la gare de Hua Lamphong de la capitale. Pour un ticket en première classe dans un train express Bangkok – Ubon Ratchathani, prévoyez dans les 56 €.

Bus

Au Terminal des Bus Mo Chit 2 de Bangkok, vous trouverez des lignes de bus directs vous menant à Ubon Ratchathani.

Avion

Pour prendre la voie aérienne, rendez-vous à l’aéroport international Don Mueang de Bangkok. Vous y trouverez des vols quotidiens reliant la capitale à Ubon Ratchathani. La meilleure option pour bénéficier d’un prix cassé serait de choisir un vol avec escale.

Voiture

La location de voiture est une autre alternative pour parcourir les 629 km qui séparent Bangkok d’Ubon Ratchathani. Durant le trajet, vous passerez par Saraburi, Nakhon Ratchasima, Buriram, Surin et Si Sa Ket.

Ubon Ratchathani : Transports

Les meilleurs endroits où dormir à Ubon Ratchathani

Comme Ubon Ratchathani est une région à fort attrait touristique, il est donc normal d’y trouver de nombreux établissements d’hébergement. C’est pourquoi nous vous proposons ces recommandations afin de faciliter votre choix.

  • Sunee Grand Hotel

Le Sunee Grand Hotel est une excellente option pour votre séjour à Ubon Ratchathani. Vous aurez droit à une chambre avec climatisation, écran plat, minibar et Wi-Fi gratuit. Ne manquons pas de citer la piscine, le petit déjeuner inclus et le parking gratuit. L’hôtel possède ainsi toutes les qualités pour vous faire passer un séjour dans des conditions optimales.

Mais le Sunee Grand Hotel présente également l’avantage d’avoir une parfaite localisation pour partir à la découverte des nombreuses attractions de la ville. En effet, il se trouve à juste 2,9 km du Wat Maha Wanaram et du Wat Ban Na Muang.

  • V Hotel Ubon Ratchathani

Vous avez envie de passer vos nuits dans un cadre plus familial et luxueux ? Alors, envisagez de booker au V Hotel Ubon Ratchathani. Les chambres sont dotées d’équipements complets et la décoration est des plus appréciables.

Plusieurs monuments se trouvent à proximité de l’hôtel. On peut notamment citer le Mae Praniramol Church (2,5 km), l’Ubon Ratchathani Cultural Center (0,5 km), le Wat Phra That Nong Bua (1,6 km) ou encore le Wat Maha Wanaram (2,8 km). Les restaurants aux alentours vous permettront également de goûter aux bons plats du pays.

  • T3 House

Pour finir, si vous êtes à la recherche du meilleur rapport qualité-prix, alors le T3 House a le potentiel de répondre à vos besoins. En effet, les offres de cet hôtel conviennent parfaitement aux attentes des voyageurs de passage dans la province d’Ubon Ratchathani.

Ainsi, vous logerez dans des chambres climatisées équipées d’une TV à écran plat, d’un réfrigérateur et de lits confortables. Bien entendu, la connexion Wi-Fi y est présente, et totalement gratuite, ce qui vous permettra de rester connecté en permanence et de partager vos aventures sur les réseaux.

Quelles sont vos dates à Ubon Ratchathani ?

Pas cher

Bestseller

Le récap hebdo sur la Thaïlande

Chaque semaine, recevez du contenu génial dans votre boîte mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 réflexions au sujet de “Ubon Ratchathani : Guide de voyage 2023”

  1. Bonjour !
    Merci pour ces informations précieuses ! Je vous écris d’Ubon. En fait, actuellement, la ville dispose de taxis (« taxi-meter ») comme à Bangkok et les prix sont dérisoires ! Voire souvent meilleur marché que les tuk-tuk !
    Amitiés,
    Eric

    Répondre
  2. merci du renseignement , je viens de découvrir Usbon et l’histoire du pays et de leur souffrance pendant trois siècle.
    je suis en France mais nous ne savons pas tout sur les vrais histoires de guerre.
    nous connaissons que ce que nous apprenons à l’école dans notre pays.
    merci beaucoup ne nous faire connaître plus pour mieux comprendre le monde d’aujourd’hui.
    longue vie et bonne santé à tous .

    Répondre

Laisser un commentaire