Buriram : Guide de voyage de la ville en 2023

La province de Buriram se trouve dans le nord-est de la Thaïlande, et fait par conséquent partie de la région de l’Isan. Le territoire se situe sur une terre de volcans, ce qui a une influence sur son paysage. Buriram est également très riche en culture, avec une double influence hindouiste et bouddhiste. Cette province mérite plus d’attentions de la part des touristes, et ce guide devrait pouvoir vous convaincre d’y poser vos valises.

Histoire de Buriram

La ville de Buriram s’appelait à l’origine Muang Pae, et son changement de nom n’eut lieu qu’à l’aube du XIVe siècle. Depuis, elle est devenue une province de Thaïlande, avec son propre gouverneur.

Pendant plus de 4 siècles, la province de Buriram fit partie de l’empire khmer. C’est ce qui justifie sa richesse culturelle, puisqu’on y trouve actuellement aussi bien des temples hindouistes que des temples bouddhistes.

Les 5 attractions de Buriram à visiter

Quelles que soient les destinations en Thaïlande, vous trouverez toujours des attractions touristiques relatives à la richesse culturelle et naturelle du royaume, et c’est aussi le cas pour Buriram.

Phanom Rung

Le parc historique de Phanom Rung se trouve au sommet d’un volcan éteint avec un lac à la place du cratère. Ce beau parc boisé accueille un temple bâti en hauteur offrant une vue imprenable sur les rizières alentour. À l’intérieur de ce temple, vous pourrez contempler plusieurs linteaux sculptés, dont le célèbre linteau Phra Narai ainsi que des représentations de divinités hindous.

Prasat Muang Tam

Le Prasat Muang Tam est un temple khmer dont l’architecture est assez similaire à celle du complexe monumental d’Angkor. Vous serez enchanté de vous retrouver face ses majestueuses portes millénaires. Vous ferez également un bond dans le passé en découvrant les quatre bassins de son enceinte extérieure.

Le temple a subi une restauration récente réalisée par le département des beaux-arts de Thaïlande. Il se présente ainsi comme étant une véritable démonstration du savoir-faire des artisans locaux.

Chang international circuit

Sortons un peu du cadre historique, et intéressons-nous un instant à un lieu beaucoup plus moderne : il s’agit du Chang International Circuit, un circuit automobile implanté derrière le stade de football de Buriram.

Ce circuit achevé en 2014 respecte les normes de la FIA (Fédération Internationale Automobile), et accueille aussi bien des courses de voitures que des courses de motos (comme le grand prix de MotoGP par exemple). 2 circuits de kart y sont aussi présents, vous donnant ainsi l’opportunité de vous mettre derrière le volant plutôt que de n’être que simple spectateur.

Khao Khadong forest park

Le Khao Kradong forest park se trouve à 6 km de Buriram. Ce parc se situe sur le site d’un volcan éteint avec un cratère visible. Haut de 265 mètres, ce volcan était surnommé Phanom Kradong (ou « montagne de coquille de tortue » en khmer), à cause de sa forme.

Le parc possède trois points d’intérêt :

  • le Bouddha Phra Suphattharabophit situé au sommet du volcan
  • le cratère qui est la plupart du temps rempli d’eau
  • et le pont suspendu qui enjambe le cratère.

Et si vous en avez la capacité physique (et le courage), alors accédez au site via l’escalier de Nakkharat avec ses 297 marches en ciment.

Wat Pa Khao Noi

Le Wat Pa Khao Noi (ou « temple de la forêt sur la petite montagne ») est une autre attraction à ne pas manquer à Buriram. Il se trouve au milieu de la végétation, un peu à l’écart des habitations, ce qui le rend propice à la méditation. Cette activité y est d’ailleurs encore enseignée.

Vous y trouverez également un immense Chedi construit en commémoration de Luang Pu Man, le moine le plus révéré du nord-est de la Thaïlande. Ce chedi a la particularité de prendre la forme d’un Prasat dont la structure s’inspire des plus beaux temples khmers.

Buriram

Les meilleures saisons pour visiter Buriram

Buriram est soumis à un climat tropical chaud et humide, avec une saison sèche (entre novembre et mars) et une saison pluvieuse (d’avril à septembre). L’hiver est donc plutôt sec, avec des températures plus raisonnables et pas de pluies diluviennes.

C’est pourquoi cette saison est la plus recommandée pour découvrir Buriram et sa région. Pensez donc à programmer votre séjour entre décembre et février, car cette période offre un climat plus confortable.

Comment se déplacer une fois sur place ?

La ville de Buriram n’est pas particulièrement grande, et il est alors possible de la visiter à pied. Néanmoins, un moyen de transport adapté vous permettra de visiter plus de sites avec moins de fatigue.

Songthaew

Ce taxi collectif suit un parcours fixe, et les lignes sont différentiables par la couleur du véhicule. Le songthaew n’est pas cher et est pratique pour les courts trajets.

Louer un scooter

Pour se déplacer plus rapidement et avec plus de liberté, mieux vaut louer un scooter. Précisons que Buriram est une ville plutôt calme. Y circuler en 2 roues n’est donc pas si dangereux qu’à Bangkok.

Taxi

Le taxi est une solution classique pour se déplacer en ville et ses alentours. Vous pouvez choisir de louer un taxi pour la journée, mais cette option est un peu plus onéreuse. Si le taxi choisi ne possède pas de compteur, alors n’hésitez pas à négocier le tarif annoncé.

Comment s’y rendre ?

Votre point de départ se trouve à Bangkok, et vous souhaitez savoir comment vous rendre à Buriram depuis la capitale ? Alors voici les différentes solutions possibles.

En bus

Rendez-vous à la gare routière de Mo Chit Northern (Bangkok). Vous y trouverez plusieurs compagnies proposant des bus à destination de Buriram. Le tarif aller simple coûte 227 bahts s’il s’agit d’un autocar climatisé, et 450 bahts pour un entraîneur VIP.

En train

Prenez un train à la gare de Bangkok Hua Lamphong à destination de Buriram, en choisissant la ligne Bangkok – Ubon Ratchathani. Comptez 67 bahts pour un billet aller simple en troisième classe, et jusqu’à 316 bahts pour un billet en première classe.

En avion

Pour vous rendre en avion à Buriram depuis Bangkok, réservez votre billet à la compagnie Nokair au prix de 2000 bahts le billet aller simple.

Avec chauffeur privé

Si vous n’êtes pas à l’aise dans les transports en commun, alors optez pour la location d’un véhicule avec chauffeur privé. Ainsi, vous pourrez voyager en toute sérénité et avec plus de confort. Vous trouverez de nombreuses compagnies proposant ce type de service dans la capitale.

Buriram

Les meilleurs endroits où dormir à Buriram

Pour que votre séjour à Buriram se fasse dans les meilleures conditions, ne négligez surtout pas le choix de votre hébergement.

À ce titre, si vous êtes en quête d’un cadre familial et de chambres confortables, alors pensez à réserver à l’Amari Buriram United. Cet établissement présente en plus l’avantage de se situer à proximité des monuments les plus populaires de la ville, comme Le Lower Northeastern Cultural Center ou le Khao Kradong Forest Park par exemple.

Et si vous souhaitez passer votre séjour au nord-est de la Thaïlande dans un hôtel de luxe, alors le Modena By Fraser Buriram devrait pouvoir faire votre bonheur. Se trouvant non loin de monuments tels que le Wat Pa Khao Noi et le Khao Kradong Forest Park, cet hôtel vous propose des chambres tout équipées, ainsi qu’une piscine et un parking gratuit.

Le récap hebdo sur la Thaïlande

Chaque semaine, recevez du contenu génial dans votre boîte mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.