A la découverte du parc national de Khao Sok

Le parc national de Khao Sok est un site unique en son genre. Les plus anciennes forêts tropicales de la planète existent toujours sur place sans compter le lac artificiel et les paysages sublimes et variés.

Cette zone protégée présente un caractère sauvage induit par la présence de relief karstique escarpé et chaotique. Elle offre une expérience passionnante que vous ne regretterez pas.

Les joyaux du parc national de Khao Sok

Le parc national de Khao Sok a été créé en 1981 afin de préserver cette fameuse forêt tropicale très ancienne. Située dans la province de Surat Thani, au sud de la Thaïlande, cette réserve s’étend sur 739 km2. Elle est composée d’énormes pitons calcaires implantés dans le grand lac Chiew Lan. Cette image rappelle vaguement la Baie d’Halong au Vietnam.

Les joyaux du parc national de Khao Sok

La jungle de ce parc est plus ancienne et variée que celle de l’Amazonie. C’est une parfaite combinaison de forêt primaire, décidues humide tropicales et subtropicale. Le célèbre Rafflesia kerrii connu sous le nom de la rafflésie d’Arnold, est une plante surprenante qui possède une gigantesque fleur pouvant atteindre 90 cm de diamètre. Il fleurit en janvier et février. Vous pouvez l’apercevoir une fois dans le parc. Cette plante dégage une odeur nauséabonde de viande pourrie qui attire principalement les insectes pollinisateurs : papillons, abeilles…

En ce qui concerne la faune, la réserve comprend environ une cinquantaine d’espèces de mammifères, 300 espèces d’oiseaux, 30 espèces de chauves-souris, un nombre indéchiffrable d’insectes et de nombreux serpents et batraciens. C’est un vrai paradis pour les chercheurs et les naturalistes. Vous pourrez également y croiser des gibbons ainsi que de grands singes réputés pour leur attachement conjugal.

Les activités à ne pas manquer

L’attraction principale du parc est le lac de barrage de Chiew Lan. C’est l’emplacement idéal pour observer les pitons karstiques émergeant les lumières du lac. L’endroit est formé par le barrage de Ratchaprapha. Les hébergements flottants sur le lac proposent des excursions à bord d’un kayak ou encore des randonnées pour satisfaire la curiosité de la clientèle. Pour réaliser de belles photos, ne manquez pas la nappe brumeuse de la matinée.

Parc national de Khao Sok : Les activités à ne pas manquer

Vous pouvez aussi faire un détour dans la grotte de Tham Nam Thalu. Cette caverne est baignée dans un cours d’eau souterrain qui découpe dans la pierre des formes improbables. La grotte du diamant ou « Pra Kay Petch Cave » se trouve plus au sud, à environ 18 km du quai d’escale. Vous y apercevrez de nombreuses formations géologiques comme les stalactites et les stalagmites. Le « Pakarang Cave » est l’une des grottes populaires de la région.

En suivant la rivière Khlong Sok vous atteindrez de fabuleuses cascades et gorges qui succèdent jusqu’à Ton Gloy. Après tous ces efforts, vous arriverez sur les grandes dalles rocheuses. Vous serez récompensé par une vue panoramique sur toute la forêt.

Quelques informations pratiques sur le parc national de Khao Sok

L’entrée du parc se situe au village de Klong Sok sur la route 401 reliant Suratthani à Takuapa. Réservez 300 bahts pour le ticket d’accès. Si vous emmenez vos enfants, gardez 150 bahts. Vous pouvez réaliser des excursions plus longues et insolites à dos d’éléphants ou de poney et même essayer une descente en rafting. Pour cela, il faut vous renseigner auprès des gardiens du parc.

La meilleure période pour y aller est entre les mois de janvier à avril. Si vous voulez traverser les cours d’eau et explorer les sentiers, la saison sèche sera le bon moment (décembre et avril). Pour observer les gibbons, les gaurs, les singes, les ours, les éléphants et les sangliers, mieux vaut choisir la fin de la saison de pluie (août à octobre). C’est aussi la meilleure période pour découvrir toute la splendeur des cascades.

Quelques informations pratiques sur le parc national de Khao Sok

Prévoyez un maillot de bain ainsi qu’une serviette pour vos séances de baignade dans les cascades ou les rivières. N’oubliez pas d’apporter de bonnes chaussures montantes pour réussir brillamment les treks dans le parc. Ces accessoires vous protégeront aussi des sangsues.

Côté logement, il y a de nombreux guest houses et hôtels flottants sur le lac Chiew Lan. Cependant, mieux vaut réserver plusieurs mois à l’avance surtout en haute saison. Pour vivre une aventure unique, réservez une excursion de 2 jours et 1 nuit sur le site. Ce sera une expérience inaccoutumée de faire des trails dans la journée et de dormir dans ce genre d’établissement à la tombée de la nuit. Votre séjour sera tout simplement inoubliable !

Le récap hebdo sur la Thaïlande

Chaque semaine, recevez du contenu génial dans votre boîte mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire