Quel visa choisir pour rester 6 mois en Thaïlande ?

Si votre voyage en Thaïlande n’excède pas 30 jours, en principe, il n’est pas nécessaire de faire une demande de visa. Un passeport valide encore au moins 6 mois au moment de l’entrée suffit. Par contre, pour y rester jusqu’à 6 mois, un visa est obligatoire, mais pas n’importe lequel. Pour vous aider, voici les visas adaptés pour ce type de séjour.

1. Le visa de tourisme METV de 6 mois

Le Ministère des affaires étrangères thaïlandais a mis en place le visa METV destiné aux touristes étrangers. Il permet de séjourner pendant une durée de 60 jours. Mais, la bonne nouvelle est qu’il est valide jusqu’à 6 mois avec la possibilité d’entrer plusieurs fois dans le pays. Cette mesure est mise en place pour limiter la pratique de l’exemption de visa pour un séjour de moins de 30 jours.

En effet, de nombreux abus ont été constatés. Beaucoup de touristes sortaient et rentraient parfois immédiatement en Thaïlande en étant dispensés de visa. Le tarif consulaire du visa METV est à partir de 175 euros. Pour profiter de cette autorisation de voyage, il faut avoir un solde bancaire positif supérieur à 5 000 euros. Mais, malheureusement, ce type de visa est actuellement suspendu à cause du Covid-19.

2. Le visa STV de 9 mois

visa STV 9 mois thailande

C’est une nouvelle forme de visa touristique mise en circulation depuis décembre 2020. Le visa STV peut être délivré jusqu’au 30 septembre 2022. Il permet un séjour jusqu’à 9 mois. Sa validité est de 3 mois, prolongeable 2 fois. Toutefois, ce sont uniquement les ressortissants des États épargnés par le Coronavirus qui peuvent bénéficier de ce type de visa.

Le visa est annulé dès que vous quittez le territoire thaïlandais même si vous avez passé seulement une journée dans le pays. Vous pouvez avoir plus d’informations en consultant le site de l’Ambassade Royale de Thaïlande en France. Il faut prévoir 70 euros pour obtenir le visa STV.

3. Le visa non-immigrant OA de 1 an

Le non-immigrant OA est un visa pensé pour les touristes âgés de plus de 50 ans. La personne détentrice de ce visa peut séjourner en Thaïlande pendant un an avec la possibilité de rentrer plusieurs fois dans le pays. Pour un séjour de plus de 90 jours, il est impératif de se présenter au service de l’immigration afin de s’enregistrer.

Le tarif du visa non-immigrant OA est fixé à 175 euros. Notez que ce type de visa ne permet pas de mener une activité professionnelle sur le territoire thaïlandais. Pour prolonger votre séjour, vous pouvez faire une nouvelle demande dans un bureau de l’immigration local. Mais, à partir de la seconde demande de visa non-immigrant OA auprès de l’ambassade, vous devez effectuer un dépôt d’environ 21 500 euros dans une banque thaïlandaise.

4. Le Smart Visa de 1 an

Les autorités thaïlandaises ont instauré le Smart Visa afin d’encourager les étrangers qualifiés à venir travailler ou à investir en Thaïlande. Ce permis d’entrée s’adresse avant tout aux experts, aux investisseurs ou encore aux dirigeants de start-up.

Il cible les activités industrielles comme l’industrie automobile moderne, le tourisme haut de gamme, l’industrie robotique ou encore l’industrie numérique. Le Smart visa permet d’y rester pendant un an avec une durée de validité pouvant aller jusqu’à 4 ans. Le prix de ce type de visa s’élève à 300 euros.

5. E-Visa Thaïlande

Quel visa pour vivre en Thaïlande ?

Laisser un commentaire