Il existe de nombreux moyens de se déplacer en Thaïlande, ceux-ci peuvent être plus ou moins chers, et plus ou moins rapides. De manière générale, prendre les transports en Thaïlande est bon marché, profitez donc des différents moyens de transport mis à votre disposition pour découvrir plus tranquillement les villes et voyager à travers le pays.

Si vous prévoyez des trajets sur des longues distances, il est primordial de savoir quels moyens de transport vous aller emprunter. En fonction de vos attentes, de vos moyens et du temps dont vous disposez, il vous sera conseiller de prendre certains transports. Par exemple, si vous partez sur une courte période en Thaïlande, il sera préférable d’emprunter l’avion, mais si vous disposez d’un budget assez restreint, le bus peut être une solution intéressante. Pour les transports urbain, vous disposerez d’une multitude de moyens de vous déplacer à moindre coût, avec le taxi, la moto-taxi, le tuk-tuk (sorte de moto-taxi à trois roues), le songteo (sorte de mini-bus), le samlo (vélo-taxi), le métro (MRT) et le skytrain (métro aérien, également appelé BTS) à Bangkok, le vélo, et enfin la location de voiture, de moto ou de scooter.

Si vous prenez le tuk-tuk, le songteo ou encore le samlo, n’oubliez pas de négocier les prix avant de partir. Pour ce qui est de la réservation de billets de train, de bus ou d’avion, pensez à le faire à l’avance au cas où il y ait un événement ou un festival de prévu, il se peut alors que certaines périodes soient overbookées. Vous pourrez réserver vos billets assez facilement sur Internet ou auprès d’une agence de voyage, on en trouve dans tous les lieux touristiques et les prix proposés son souvent intéressants. N’oubliez pas de négocier, vous pourrez ainsi réaliser des économies plus importantes. Enfin, il est toujours important de garder avec soi les renseignements sur votre hébergement, son adresse écrie en thaï et son téléphone, au cas où vous soyez perdu.

Sommaire

Voyager à travers la Thaïlande

Il existe trois moyens principaux de se déplacer à travers la Thaïlande : prendre l’avion, le train et le bus. Nous verrons en détails quels sont leurs avantages et leurs inconvénients respectifs.

Avion

L’avion est un moyen de transport pratique en Thaïlande si vous disposez d’un emploi du temps serré. Si vous voyagez moins de deux semaines en Thaïlande et que vous souhaitez découvrir le Sud et le Nord du pays, il vous sera quasi-impératif d’emprunter l’avion afin de gagner du temps. En revanche, c’est également le moyen de transport le plus cher, comparé au train et au bus, bien que cela ne soit pas excessif non plus.

Train

Le train peut être une solution intéressante dans la mesure où vous pouvez aisément voyager de nuit. Cela vous permet de dormir plus confortablement dans un lit couchette que dans le bus. Les tarifs proposés sont très attractifs, par contre les trains sont relativement lents (environ 40 km/h) et ils sont plus ou moins ponctuels.

Carte du réseau férré en Thailande

Carte du réseau ferré en Thaïlande

Bus

Le bus est un moyen de transport très utilisé et courant en Thaïlande, que ce soit en ville ou pour voyager à travers le pays. Les prix pratiqués pour les voyages en bus sont souvent les moins chers. Pour les longs trajets, vous trouverez des voyages de jour ou de nuit et différentes classes de bus : les bus VIP (24 sièges inclinables, climatisation, snack, hôtesse, toilettes), les bus première classe (32 sièges inclinables, climatisation, snack, hôtesse, toilettes), les bus seconde classe (48 sièges, climatisation), les bus troisième classe (60 sièges, ventilation).

Transports urbains

Vous ne manquerez pas de moyens de transport en ville, vous en trouverez partout et à tout moment de la journée.

Taxi

Taxis colorés à BangkokLe taxi est un moyen de transport confortable et sûr de se déplacer en ville, en particulier à Bangkok, où les taxis sont très nombreux. Aujourd’hui, tous les taxis sont climatisés et fonctionnent avec un compteur. Si un taxi vous propose une course sans compteur, refuser tout simplement et trouver un autre taxi, cela ne vous prendra que quelques secondes et vous évitera de vous faire arnaquer.

Le prix de base d’une course en taxi est de 35 bahts et la plupart de vos déplacements dans Bangkok vous reviendront à moins de 100 Bahts. Le taxi s’avère bien plus économique que le tuk tuk, qui est en réalité plus cher, même en négociant. Les taxis sont très faciles à repérer à Bangkok, où ils sont peints de couleurs vives : bleu, rose, orange, violet, rouge, vert, jaune, rouge et bleu, vert et jaune.

Prix des trajets en taxi
  • Prix de base incluant 2 kms : 35 bahts
  • 3 à 12 kms : 4,5 bahts / km
  • 13 à 20 kms : 5 bahts / km
  • Plus de 21 kms : 5,5 bahts / km
  • Arrêt du véhicule : 1 baht / minute
Prix des trajets en Taxi

Prix des trajets en Taxi

Moto-taxi

Chauffeurs de moto-taxi à BangkokLa moto-taxi est également un moyen de transport très employé en Thaïlande, on en trouve très aisément dans toutes les villes du pays, dans les petites ruelles, à proximité des centres commerciaux, des gares ferroviaires, des arrêts de bus, etc. C’est un moyen de se déplacer rapide et bon marché, ainsi vous pourrez aller où bon vous semble à petit prix.

Pratique dans les grandes villes, la moto-taxi permet d’éviter les inconvénients des embouteillages, qui sont de plus en plus fréquents, en particulier à Bangkok. Par contre, il est important de souligner que c’est également un moyen de transport plus dangereux que les autres. Ainsi, il est important de toujours porter un casque lors d’une course en moto-taxi et de négocier les prix des trajets si besoin.

Tuk Tuk

Tuk Tuk à AyutthayaLe Tuk-Tuk est un genre de vélo-taxi motorisé et couvert, que l’on peut retrouver un peu partout en Thaïlande. Très populaire auprès des touristes pour son look original et le bruit de son pot d’échappement, le Tuk-Tuk est aujourd’hui utilisé comme symbole de la Thaïlande.

Il est primordial de négocier les prix avant une course en Tuk-Tuk, car les prix annoncés par les chauffeurs de Tuk-Tuk sont très souvent exagérés. Privilégiez alors des courses sur des courtes distances, qui coûtent généralement entre 30 bahts et 100 bahts. Ainsi, il est courant qu’une course en taxi revienne moins chère qu’un trajet d’une distance similaire en Tuk-Tuk, alors que le taxi propose un confort supérieur, la climatisation, le calme et une protection non négligeable.

Une balade en Tuk-Tuk en Thaïlande offre une autre perspective du pays, c’est une expérience à essayer au moins une fois. En plus du côté sympa de la balade en Tuk-Tuk, le chauffeur ne traînera pas en chemin car le prix est négocié dès le départ, et celui-ci souhaite avoir un maximum de clients dans la journée.

Songteo

Songteo à Udon ThaniLe Songteo (Songthaew en thaï) est une sorte de bus pas cher qui circule dans presque toutes les provinces thaïlandaises. Le Songteo tire son nom des deux banquettes parallèles placés de chaque côté du véhicule à l’arrière. De plus, un toit monté peut être mis en place pour protéger de la pluie ou du soleil. Il existe un grand nombre de modèles de Songteo, de tailles et de couleurs différentes.

Pour prendre le Songteo, il suffit juste de se rendre auprès d’un Songteo qui s’apprête à partir ou d’en arrêter un en cours de route. Pour descendre du véhicule, il suffit juste de presser une sonnette, le Songteo s’arrêtera alors. Généralement, on paie le chauffeur une fois arrivé à destination. Dans les villes, vous trouverez régulièrement des Songteo du matin au soir. Très utilisé des thaïs, le Songteo est un moyen de transport sympa et pas cher, mais les chemins empruntés rendent le trajet plus long. Les tarifs varient en fonction de chaque région mais ils sont généralement très bon marché : de 10 à 20 bahts.

Samlo

Samlo à Chiang MaiLe Samlo est une sorte de vélo-taxi à trois roues, permettant de remorquer une ou deux personnes. Souvent utilisé pour parcourir des petites distances, le Samlo est plutôt agréable, silencieux et pratique pour découvrir un quartier. Aujourd’hui, on retrouve de moins en moins de Samlo en circulation, ils sont remplacés petit à petit par des engins motorisés tels que le Tuk-Tuk ou encore le Taxi-Moto.

Très peu courant à Bangkok, le Samlo est plus utilisé dans les provinces de Thaïlande, en particulier dans l’Issan. Les tarifs proposés par les Samlo sont généralement convenables, vous pouvez négocier les prix mais raisonnablement, afin de respecter le travail difficile et peu rémunérateur que cela représente.

Métro

Le métro de Bangkok, plus couramment appelé MRT (Mass Rapid Transit en anglais), a vu le jour en Juillet 2004 afin de diminuer le trafic important et la forte pollution. Construit avec l’aide du Japon, ce métro très moderne compte un total de 18 arrêts sur une distance de 20 kms.

Ainsi, le MRT est un moyen de transport rapide, fiable et économique à Bangkok. Ouverte de 6 heures du matin jusqu’à minuit, le métro transporte près de 160 000 citadins toutes les heures. Le trajet complet des 18 arrêts s’effectue en moins d’une demie-heure. Le tarif d’un ticket de métro varie en fonction de la distance à effectuer et de votre âge, cela peut aller de 16 bahts à 41 bahts.

Plan du métro de Bangkok

Plan du métro de Bangkok

Liste des stations : Bang Sue, Kamphaeng Phet, Chatuchak Park, Phahon Yothin, Lat Phrao, Ratchadaphisek, Sutthisan, Huai Khwang,Depot, Thailand Cultural Centre, Phra Ram 9, Phetchaburi, Sukhumvit, Queen Sirikit Center, Khlong Toei, Lumphini, Si Lom, Sam Yan et Hua Lamphong.

Skytrain

Skytrain (BTS) à BangkokInauguré en 1999, le Skytrain de Bangkok (BTS) est un métro aérien, construit dans le but de faciliter la circulation à Bangkok. Le Skytrain circule à travers une bonne partie du centre ville de la capitale, grâce à deux lignes : la ligne de Silom et la ligne de Sukhumvit. Le Skytrain, c’est un moyen de transport pratique, agréable, rapide, économique, mais aussi écologique. En effet chaque train, ayant une capacité de 1 000 personnes, pourrait remplacer 800 véhicules en circulation.

Tout comme le métro, le Skytrain est ouvert tous les jours de 6 heures à minuit, avec des trains toutes les quelques minutes. Le prix d’un ticket de Skytrain varie en fonction de votre destination, cela peut coûter entre 10 et 40 bahts.

La ligne de Silom se déplace dans le quartier qui porte le même nom et se termine au stade national, à proximité du MBK. Voici les stations qui composent la ligne de Silom : National Stadium, Siam, Ratchadamri, Sala Daeng, Chong Nonsi, Suksawittaya, Surasak, Saphan Taksin, Krung Thonburi et Wongwian Yai.

La ligne de Sukhumvit quant à elle est la plus longue, elle se déplace de la route Sukhumvit jusqu’à Phayonyothin, situé au Nord de Bangkok, à côté du marché de Chatuchak. Enfin, voici la liste des 18 stations de la ligne de Sukhumvit : Mo Chit, Saphan Khwai, Senaruam, Ari, Sanam Pao, Victory Monument, Phaya Thai, Ratchathewi, Siam, Chit Lom, Phloen Chit, Nana, Asok, Phrom Phong, Thong Lo, Ekkamai, Phra Khanong et On Nut.

Plan du Skytrain de Bangkok

Plan du Skytrain de Bangkok

Location d’un véhicule

Enfin, vous aurez également la possibilité de louer votre propre véhicule pour voyager en Thaïlande. Si vous souhaitez conduire une voiture ou une moto, n’oubliez pas de faire une demande de permis international avant de partir en Thaïlande. Pour la location d’une voiture ou d’une moto, vous devrez remettre une caution à l’agence de location. Pour ce qui est de la caution pour la location d’un scooter, seule la remise du passeport au loueur suffira, votre passeport vous sera ensuite restitué à la remise des clés et la vérification du bon état du scooter.

Location d’une voiture

Mitsubitshi Pajero Sport 2011Louer une voiture en Thaïlande peut être un très bon moyen de locomotion, à condition d’être prudent et de respecter certaines règles. Si vous n’avez jamais conduit de véhicule en Thaïlande, vous serez confronter à quelques contraintes qui pourront vous perturber : la conduite se fait à gauche, la façon de conduire des thaïs est différente et peut être assez agressive, et enfin la densité de trafic peut être très importante.

Hormis ces contraintes, la voiture s’avère être un moyen de se déplacer sûr, pratique et économique si vous êtes plusieurs passagers. Autant cela vous permettra de vous déplacer sur des petites distances, que sur des grandes distances. Veillez à être plus vigilent et prudent que d’habitude, un accident pourrait vous causer beaucoup de problèmes, d’autant plus que vous serez presque toujours en tord.

Pour la conduite dans la capitale, elle est fortement déconseillée, privilégiez ainsi les nombreux moyens de transport mis à disposition dans Bangkok, qui sont plus rapides et sûrs. Pour louer une voiture, vous devrez avoir un permis de conduire international, un minimum de deux ans de permis, plus de 21 ans et votre passeport.

Bien entendu, les prix des locations varient en fonction de chaque modèle de voiture, des options proposés, du temps de location, des compagnies, etc. La location d’une petite voiture japonaise peut s’élever entre 1 200 et 1 500 Bahts chez un loueur international, alors que cela peut revenir à 1 000 Bahts chez un loueur local. Si vous souhaitez un plus gros modèle, pour plus de places et de confort, il faut compte entre 2 500 et 3 000 Bahts. La location ne compte les frais d’essence. Vous pouvez également demander des options supplémentaires, par exemple pour assurer le véhicule, ou avoir un GPS.

Sixt compte parmi les principaux loueurs de voitures en Thaïlande et compte à ce jour 12 agences répartis aux quatre coins du pays. Vous pourrez ainsi louer des voitures de sport, des cabriolets, des breaks, des utilitaires, ou encore des 4×4 très facilement et rapidement grâce à une agence de location de voitures, telle que Sixt.

Location d’une moto ou d’un scooter

Honda CB 400Vous pourrez trouver très facilement des véhicules à deux roues à la location en Thaïlande, surtout dans les endroits touristiques, tels que Phuket, Pattaya, Koh Samui, Koh Phangan, Chiang Maï, Krabi… Ainsi vous pourrez aisément louer une petite ou une grosse moto si vous avez le permis, voire un scooter. Les véhicules à deux roues peuvent s’avérer être très pratique pour circuler en Thaïlande, que ce soit en ville ou en zone rurale. Cela vous permettra de découvrir et visiter des choses que vous ne pourrez pas forcément en temps normal.

Si vous souhaitez louer une moto, favoriser une moto neuve ou récente afin d’éviter tout problème technique. Avant de régler le paiement et de partir avec la moto, n’hésitez pas à l’essayer, vérifiez son aspect, son système de freinage, etc. Cela vous évitera d’éventuels problèmes qui pourraient survenir plus tard. Le port du casque est obligatoire et une tenue adéquate est vivement conseillée.

Tout comme pour les scooters, les tarifs de location d’une moto dépendent du modèle, de la durée de la location et du lieu où vous vous trouvez. Les tarifs de location peuvent être négociés, plus la durée de location est longue, plus le tarif peut être intéressant. Pour un modèle de location tel que le Honda CB 400, vous devrez compter entre 500 et 600 Bahts par jour de location.

Veillez à rester toujours prudent sur la route, que ce soit en ville ou dans les montages, la mentalité des conducteurs et la circulation est très différente en Thaïlande qu’en Occident.

Location d’un vélo

Le vélo est aussi un très bon moyen de se déplacer en ville, c’est économique, pratique, sympa et écologique. Malheureusement, les vélos se font de plus en plus rares, remplacés par les engins motorisés qui sont plus rapides. D’ailleurs les vélos sont même déconseillés dans des grandes villes comme Bangkok, où la conduite en vélo peut s’avérer dangereuse et désagréable en raison de la pollution. En revanche, se balader en vélo dans un lieu plus calme peut s’avérer très agréable et pratique. Certaines auberges de jeunesse louent généralement des bicyclettes et des VTT pour 50 à 100 Bahts par jour.

Enfin, il est important de rappeler que des cas de vols sont rapportés, faîtes donc attention à vos affaires, mais aussi au véhicule que vous pourrez louer, car vous en avez la responsabilité et un cas de vol n’est pas à exclure. Voici quelques règles essentielles à respecter pour éviter tout problème: garer votre véhicule dans un lieu sûr et immobiliser-le avec un cadenas ou des chaînes.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !