La Thaïlande distribue 1 million de plants de Cannabis à ses citoyens

Ministre santé thailande cannabis

A partir de ce mois, le gouvernement thaïlandais va distribuer gratuitement un million de plants de cannabis à ses citoyens. La campagne se fera à travers tout le pays afin de marquer la mise en vigueur d’une loi qui permet à tous les Thaïlandais de cultiver légalement du cannabis à domicile. D’après les déclarations du ministre de la Santé, les ménages peuvent désormais cultiver autant de cannabis qu’ils le souhaitent. Cependant, les plants doivent servir à des fins médicales uniquement. Les détails dans cette rubrique.

Etablir une concurrence libre du marché

Anutin Charnvirakul, ministre thaïlandais de la Santé publique a posté sur Facebook un message qui se portait sur le fait qu’il compte offrir gratuitement à ses citoyens un million de plants de cannabis. Selon lui, « Cela permettra à la population et au gouvernement de générer plus de 10 milliards de bahts (environ 275 millions d’euros) par an de revenus provenant de la marijuana et du chanvre ». La Thaïlande a rendu le cannabis médical légal et continue sa lancée pour finalement décider de distribuer massivement des plants aux ménages.

La mise en vigueur de cette nouvelle règle commencera le 9 juin. A partir de là, les ménages thaïlandais pourront cultiver chez eux des plantes de cannabis sans aucune crainte. Seulement, avant de se lancer dans un tel projet, elles devront en aviser leur gouvernement local. En outre, il faut que les plantes soient de qualité médicale et exclusivement utilisées à des fins médicinales.

En d’autres termes, le cannabis produit ne doit aucunement être utilisé à des fins ludiques ou commerciales. Dans le cadre du plan de la Thaïlande visant à promouvoir le cannabis en tant que culture commerciale et médicinale, cette décision constitue la dernière étape du projet. D’après les estimations de la Banque mondiale, environ un tiers de la main-d’œuvre thaïlandaise travaille dans l’agriculture.

Une législation assouplie

Les restrictions relatives à cette culture à domicile seront moindres. Selon la déclaration de la Food and Drug Administration (FDA), le chanvre et le cannabis ne figureront plus sur la liste des stupéfiants de types 5 dès le début du mois de juin. A partir de là, les particuliers seront libres de cultiver du cannabis chez eux sans avoir besoin d’obtenir une autorisation des autorités.

Toutefois, une autorisation à la Thailand Food and Drug Administration restera indispensable pour les entreprises. Pour Anutin Charnvirakul, l’objectif est d’assurer une concurrence libre du marché du cannabis entre les entreprises. D’ailleurs, de nombreuses entreprises telles que Bloom, Chopaka et OG Papers sont intéressés par ce nouveau marché thaïlandais. Ainsi, le commerce thaïlandais profitera d’un nouvel élan grâce à cette nouvelle législation.

En ce qui concerne les producteurs de cannabis et du chanvre, un enregistrement via l’application mobile Pluk Kan, développée et exploitée par la FDA est de mise. Malgré cet allègement juridique, seront toujours reconnues comme substance de type 5, tous extrais contenant plus de 0,2 % de tétrahydrocannabinol (THC), le principal composé psychoactif du cannabis. Dr Withid a d’ailleurs déclaré que ceux-ci seront réglementés par les lois relatives au contrôle et à la suppression des stupéfiants.

En outre, aucune autorisation au titre de la législation sur les stupéfiants ne sera plus exigée, à partir du 9 juin, notamment pour l’importation de graines ou de toute autre partie des plantes. La réglementation et l’autorisation qui se rapportent à l’importation de ces produits se feront de la même façon que les autres graines de plantes. Différentes lois sont par ailleurs prévues pour régir les produits alimentaires et les cosmétiques à base d’extraits de cannabis venant d’autres pays.

Qu’ils soient importés en Thaïlande par courrier ou par des voyageurs. Le but principal est de simplifier les démarches et ainsi rendre la situation plus pratique. Cela profitera grandement aux opérateurs commerciaux qui importent des extraits pour les vendre. Quoi qu’il en soit, les produits fabriqués localement sont fortement encouragés par la FDA.

Thaïlande : le cannabis devenu légal depuis 2018

crédit photo : BBC News

La Thaïlande se trouve sur une partie de la planète qui se montre particulièrement intransigeante à l’égard des drogues illégales. Néanmoins en 2018, elle a pris la décision d’approuver la marijuana médicale. Il s’agit donc du premier pays d’Asie du Sud-Est à légaliser le cannabis pour l’usage médical et la recherche. La loi qui autorise l’utilisation du cannabis médical a été votée par le parlement intérimaire thaïlandais. Tout de même, l’usage de la drogue à des fins récréatives reste illégal.

L’adoption de l’amendement qui autorise la marijuana médicale dans le pays a été fort appréciée. Selon les déclarations du législateur Somchai Sawangkarn « L’amendement (sur le projet de loi sur les stupéfiants) a été adopté en deuxième et troisième lectures ». Il est tout de suite entré en vigueur après avoir été publié dans la Gazette royale. Le changement a été voté par les 166 membres de l’Assemblée législative nationale avec notamment aucun vote en défaveur de la motion. En revanche, lors du vote, 13 membres ont décidés de s’abstenir.

Gros plan sur les bienfaits médicaux du cannabis

Les cannabinoïdes étaient au 19e siècle un must have dans la boîte à pharmacie des gens. Ils ont ensuite fait l’objet de sévère sanction alimentée par le lobbying et la propagande. Aujourd’hui, le monde est en train de redécouvrir le cannabis tel un médicament. Qu’il s’agit de soulager la douleur, l’inflammation ou la perte d’appétit, le cannabis est un allié de taille pour faire face à de nombreux symptômes.

Le cannabis pour combattre la douleur

Si l’on se réfère aux nombreuses études et témoignages des patients, le cannabis aurait des propriétés analgésiques. D’ailleurs, de solides preuves ont été apportées par un rapport de l’Académie nationale des sciences, de l’ingénierie et de la médecine quant à l’efficacité des cannabinoïdes contre la douleur chronique. Il s’appuie sur l’une des études les plus complètes à avoir été réalisées sur le cannabis. Grand nombre de gens prennent de la marijuana médicale pour soulager la douleur. Une expérience positive est surtout constatée chez les patients souffrant de migraines, de cancer et de sclérose en plaques.    

Le cannabis pour stimuler l’appétit et soulager la nausée

Les personnes atteintes du VIH ne sont plus condamnées à mort. Toutefois, les traitements antirétroviraux les plus efficaces se caractérisent même par toute une série d’effets secondaires indésirables. Sont généralement inclus des changements dans l’appétit et la nausée. De nombreuses études et enquêtes viennent confirmer ce que les rapports anecdotiques ont longtemps évoqué. Ceux-ci mettent en avant le fait que le cannabis est particulièrement efficace pour traiter plusieurs symptômes et effets secondaires qui se rapportent au SIDA.

Le cannabis pour remplacer les opiacés

Actuellement, les Etats-Unis sont sujets à la plus grande épidémie de drogues de tous les temps. Tous les jours, on enregistre environ 100 personnes qui meurent d’une overdose d’un opioïde. Le fentanyl et la morphine sont les plus souvent citer. Le cannabis médical change complètement la donne. Il apporte une lueur d’espoir grâce à ses capacités de réduire considérablement le besoin de prendre des analgésiques fabriqués à partir d’opiacés. Par ailleurs, il peut alléger les symptômes de sevrage pour de nombreux toxicomanes.

Le cannabis pour ralentir la progression de l’Alzheimer et combattre la démence

Il est tout à fait possible de réduire les symptômes de l’Alzheimer avec une faible quantité de tétrahydrocannabinol (THC). En effet, ce cannabinoïde est connu depuis longtemps pour ses propriétés neuroprotectrices. Comme l’Alzheimer est lié à l’inflammation du système immunitaire, on peut dire que le cannabidiol (CBD) joue aussi un rôle important dans son traitement.

En outre, certains chercheurs sont tombés d’accord sur le fait que les microdoses présentent des bienfaits non négligeables. Le chercheur Gary Wenk a même porté une déclaration qui a créé une polémique. A son avis, pour mieux protéger les jeunes adultes contre la démence la consommation d’une « bouffée quotidienne de marijuana » devrait être préconisée.

Le cannabis pour soulager l’inflammation

Depuis la nuit des temps, la marijuana est utilisée par les naturopathes pour soulager l’inflammation. En partant de différentes recherches, GW Pharmaceutical, une entreprise anglaise a conçu un vaporisateur oral baptisé Sativex. Ce dispositif est surtout efficace pour soulager les crampes musculaires douloureuses qui se rapportent à la sclérose en plaques. Les effets inflammatoires du cannabis sont aussi bénéfiques pour les patients qui souffrent d’asthme. Dans ce contexte, il est possible de voir l’hyperinflation et le bronchospasme s’améliorer.

Le cannabis pour combattre les cauchemars et les troubles du sommeil

L’insomnie est un phénomène auquel tout le monde peut faire face. Si vous aussi vous comptez parmi ces gens qui, malgré avoir compté les moutons, n’arrivent pas à trouver le sommeil, le cannabis médical est la solution qu’il vous faut. Il s’agit d’une excellente alternative aux cachets somnifères qui causent une grande dépendance.

Les psychiatres sont aujourd’hui nombreux à prescrire une alternative à base de plante à leurs patients au lieu de leur faire prendre Lunesta ou Ambien. Ils sont convaincus par le fait que le cannabis est le meilleur médicament somnifère pour leurs patients. Ils leurs conseils donc de prendre une teinture à forte teneur en THC et d’éviter tout autre cachet hypnotisant ou somnifère.

En outre, le cannabis réduirait les cauchemars si l’on en croit les rapports des personnes qui souffrent du TSPT (trouble de stress post-traumatique).

Le cannabis pour diminuer la fréquence des tics liés au syndrome de La Tourette

Un trouble neuropsychiatrique, le syndrome de La Tourette se caractérise par des tics vocaux et physiques. Il est également à l’origine de la production de commentaires socialement irrecevables qui peuvent mettre la personne affectée dans une situation embarrassante. Les études sont nombreuses à démontrer à quel point le cannabis est efficace chez les patients qui souffrent de la Tourette. Il réduit non seulement la fréquence des tics, mais il aide également à alléger l’anxiété tout en améliorant le sommeil. 

Le cannabis pour combattre le Parkinson

Chez une personne, quand les neurones de certaines parties du cerveau meurent, survient alors le Parkinson. Il s’agit de la maladie neurodégénérative la plus courante après l’Alzheimer. Les habiletés motrices sont les premières à être affectées, surviennent ensuite des symptômes psychologiques et mentaux comme la dépression et la démence. Pour toutes les personnes atteint du Parkinson, le cannabis représente une véritable bénédiction. En effet, il a des effets positifs sur la forme physique et mentale des patients. Ils seront moins rigides et profiteront d’une diminution considérable de leurs tremblements.  

Voilà autant de symptômes et de maladies que la Thaïlande souhaite pallier grâce à l’utilisation du cannabis médical. Le pays vise donc à assurer le bien-être et la santé de ses citoyens en leur incitant à cultiver ce dernier pour des fins médicales.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Calendrier thaïlandais, heure et jours fériés

Cuisine thaïe

Culture, peuple thaï, langue et religion

Présentation et histoire

Cours de cuisine thaïe

Ecotourisme

Plages

Méditation

Hébergement

Une fois sur place

Hygiène et Santé Moyens de transport Arnaques

Foire à questions

Itinéraires conseillés

reglementation-casino-thailande
Où en est-on de la réglementation des casinos en Thaïlande ?
jeux-argent-preferes-thailandais
Quels sont les jeux d’argent préférés des Thaïlandais ?
Ministre santé thailande cannabis
La Thaïlande distribue 1 million de plants de Cannabis à ses citoyens
decouverte-gastronomie-thailandaise
Les saveurs thaïlandaises dans vos assiettes
repas thai
Où manger thaïlandais en Côte d’Azur ?
thailande bateau
Comment voyager léger en Thaïlande ?
marché flottant bangkok
Les marchés flottant de Bangkok
thailande
Peut-on jouer au casino en Thaïlande ?
Comment préparer un road trip dépaysant en Thaïlande
Doi Inthanon parc
Quel visa choisir pour rester 6 mois en Thaïlande ?
bouddhisme thailande
Zoom sur le bouddhisme thaïlandais
Visiter la Thaïlande : voyage solo ou voyage organisé ?
Les Moken, les nomades de la mer
La fête du Loy Krathong en Thaïlande
Célébration du Loy Krathong en Thaïlande
La Thaïlande : le pays des ladyboys
Katai Kamminga : le fameux jardin érotique en Thaïlande
La fête du Loy Krathong en Thaïlande
Célébration du Loy Krathong en Thaïlande
25 choses incroyables à faire à Bangkok
Bangkok en vidéo : du lever au coucher de soleil
Voyage au Royaume de Siam en vidéo