Thaïlande, le pays aux mille contrastes

Faut-il encore présenter ce pays fabuleux ? Entre Bangkok, la capitale hyperactive, le sud avec ses plages dignes du paradis et le nord, terre du royaume originel, la Thaïlande a plus d’une facette à offrir aux voyageurs amoureux de l’Asie. Dans ce pays jamais colonisé, s’est développée une culture riche, forte de l’identité du Siam millénaire.

La Thaïlande, entre fête et culture

Avec un décalage horaire de 6 heures en hiver et des températures clémentes, la Thaïlande est devenue depuis quelques années, the place to be pour les voyageurs qui veulent profiter du soleil et de la chaleur. Durant les mois de décembre, les célèbres fêtes de la pleine lune ou full moon investissent les îles de la mer d’Andaman

La Thaïlande, entre fête et culture

Si la Thaïlande est festive, elle est aussi culturelle avec des visites de sites emblématiques comme celui d’Ayutthaya ou de Sukhotai. Plus le voyage s’improvise vers le nord et plus le voyageur gagne en authenticité. Entre montagnes, rizières et forêts, la Thaïlande se fait alors plus secrète, plus authentique et aussi plus mythique avec le célèbre triangle d’or aux confins de la Thaïlande, du Laos et de la Birmanie.

Bangkok, la ville magique

Krung Thep, ou la cité des Anges, est sans doute la plus fascinante d’Asie. Toujours trépidante, la ville aux 11 millions d’habitants, qui est aussi une des plus visitées au monde, ne semble jamais s’arrêter. Entre ses temples richement décorés, sa cuisine parfumée et ses boutiques pour fashionistas, Bangkok est étonnante parce qu’elle repose entièrement sur un fleuve, la Chayo Praya, et son réseau de canaux appelés klongs. 

Bangkok, la ville magique

Reliés à la ville, ils sont l’occasion de voir une Bangkok plus intime où les Thaïs vaquent à leurs occupations, de jour comme de nuit. L’avantage de Bangkok, c’est aussi sa situation géographique. Depuis l’aéroport ou la gare routière, les voyageurs peuvent aussi profiter de la Birmanie à l’ouest, de la Malaisie au sud et du Laos et du Cambodge à l’est.

De la Thaïlande au Cambodge voisin

Pour ceux qui voudraient voyager au Cambodge pour visiter le site d’Angkor Vat à moindre coût, il existe la solution de la frontière terrestre de Ban Khlong Luek. Depuis Bangkok, il faut prendre un car, le trajet dure 5 heures. Cette frontière est très connue et très fréquentée par les Thaïs parce que la ville côté Cambodge est célèbre pour ses nombreux casinos. 

De la Thaïlande au Cambodge voisin

Une fois arrivé au poste thaïlandais, il faut traverser un grand parking et présenter son passeport au poste de douane. Pour entrer au Cambodge, si vous n’avez pas demandé de visa à l’avance, c’est là qu’il faudra le faire. Prévoyez 20 dollars en liquide et une photo d’identité. Après cette formalité, il faut à nouveau présenter son passeport et son visa au poste-frontière du Cambodge.

Poipet, la ville des jeux

Les jeux d’argent étant interdits en Thaïlande, des milliers de personnes passent la frontière pour flamber dans l’un des 8 casinos de Poipet côté Cambodge. Le premier établissement a été construit en 1999 et le dernier, tout récemment. Baccarat, blackjack, roulette, plus des centaines de machines à sous, sont présentes dans les salles de ces établissements. 

Poipet, la ville des jeux

Il est clair que tous les amateurs ne peuvent se rendre à Poipet, dans ce cas, jouer sur un casino en ligne en France est possible. C’est même la meilleure alternative. Inutile de prendre l’avion, grâce aux plateformes, on peut jouer quand on veut et où on veut. Si malgré tout, vous avez envie d’en savoir plus sur la Thaïlande, je vous invite à consulter le site de l’office du tourisme.

La Thaïlande a su garder ses traditions et entrer dans la modernité au point d’être régulièrement cité comme le pays le plus où il fait bon vivre pour les expatriés et les digital nomads.

Laisser un commentaire