Les précautions à prendre en Thaïlande

La Thaïlande est un pays très touristique reconnu pour ses magnifiques paysages et sa population souriante et accueillante. Bien que la Thaïlande ne soit pas considérée comme un pays dangereux, le risque zéro n’existe pas.

Il est donc primordial de prendre les précautions nécessaires pour se protéger de tous les dangers (accident, piqûre d’insecte, intoxication…) ; avant de réaliser votre voyage, effectuez une liste de ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire.

Connaître les formalités d’entrée et de sortie en Thaïlande

Si vous envisagez de rester moins de 45 jours en Thaïlande, vous n’avez pas besoin de visa mais seulement d’un passeport qui soit valide minimum 6 mois après la date d’entrée sur le territoire.

Les précautions à prendre en Thaïlande : Connaître les formalités d’entrée et de sortie en Thaïlande

Lorsque vous arrivez sur le territoire Thaïlandais, votre passeport est tamponné avec la date maximum autorisée de votre séjour. Il est possible de prolonger cette durée en s’adressant au bureau local d’immigration : l’extension peut aller jusqu’à 30 jours.

Le non-respect de ces règles engendre une lourde amende et une peine de prison, vous risquez également d’être expulsé ou d’être interdit de séjour en Thaïlande pour une durée déterminée.

Prévoir une couverture en cas d’accident

Comme partout, les accidents de la route ou accidents domestiques sont possibles en Thaïlande et peuvent vite gâcher votre séjour. Accident de scooter ou de voiture, chutes malencontreuses entraînant une fracture… Tout peut arriver, même lorsque l’on fait attention.

La Thaïlande dispose de très bons hôpitaux mais pour un poignet cassé ou une coupure infectée, la note peut très vite monter. Il est donc primordial de partir en voyage couvert par une assurance.

Vous pouvez opter pour une assurance spécialisée pour le voyage ou bien choisir d’être couvert avec une mutuelle santé comme Groupama qui offre dans ses garanties, une assurance lors des séjours à l’étranger et la garantie rapatriement.

Les précautions à prendre en Thaïlande : Prévoir une couverture en cas d’accident

Vous devez aussi vous renseigner sur les maladies les plus courantes dans  le pays et vous faire vacciner. Les vaccins dépendent de la région à visiter, du climat et de la saison.

Parmi les maladies les plus dangereuses on retrouve la Diphtérie Tétanos Poliomyélite (ou DTP) et la Rougeole Oreillons et Rubéole ou (ROR).

Même si les vaccins ne sont pas obligatoires pour un séjour en Thaïlande, il est tout de même recommandé de se faire vacciner pour prévenir certaines pathologies comme les Hépatites A et B, la fièvre typhoïde, l’encéphalite japonaise ou même la rage. Pour cette dernière, il est important de faire attention aux chiens errants qui peuvent être nombreux dans certaines régions.

Se protéger contre les piqûres de moustiques

Les piqûres d’insectes peuvent être la cause des maladies comme le chikungunya, la dengue, le zika ou encore la malaria. Pourtant, il n’existe aucun vaccin contre ces maladies, il est donc conseillé d’adopter les bons réflexes pour se protéger.

Vous devez par exemple privilégier les vêtements légers, amples et de couleurs claires ; ils doivent être imprégnés de produit répulsif spécial textile.

Appliquez également de la crème anti-moustiques proposée dans les pharmacies. Enfin, pensez à dormir avec une moustiquaire et à diffuser un répulsif pour insectes dans votre chambre.

Les précautions à prendre en Thaïlande : Se protéger contre les piqûres de moustiques

Pour se protéger de la malaria, il est recommandé de s’approcher d’un médecin pour avoir un traitement préventif anti-paludique.

Les zones à risque sont le Nord-est, Ouest et Sud-est de la Thaïlande. La dengue est tout de même la maladie la plus répandue en Thaïlande. Pensez à bien vous protéger lorsque vous partez randonner dans des zones humides.

Les aliments à éviter en Thaïlande

La Thaïlande est réputée pour sa gastronomie savoureuse, le tourisme culinaire attire d’ailleurs de nombreux voyageurs. Il faut tout de même être prudent sur ce que vous mangez afin d’éliminer le risque d’intoxication alimentaire.

Pour ne pas tomber malade évitez les aliments crus, et privilégiez ceux qui sont bouillis, cuits et pelés. Les viandes saignantes, les poissons crus, les coquillages, les volailles servis en mode de cuisson rosé et les produits laitiers sont à proscrire.

Vous pouvez tout de même profiter d’un délicieux poisson frais en direct sur la plage cuit au BBQ, un must à déguster lors de votre séjour sur les îles.

Vous pouvez tout à fait déguster des plats dans des petits restaurants ou sur les marchés nocturnes bien réputés, mais faites attention aux odeurs et à la viande.

Les précautions à prendre en Thaïlande : Les aliments à éviter

Favorisez peut-être des plats végétariens si le doute s’installe. Favorisez également les shop sur lesquels vous rencontrerez beaucoup de locaux, ce sera un gage de qualité.

Concernant les boissons, il n’est pas du tout recommandé de boire l’eau du robinet puisque celle-ci n’est pas potable.

Prenez toujours de l’eau en bouteille et assurez-vous que le bouchon est bien scellé. Assurez-vous également que les glaçons utilisés dans vos boissons proviennent bien de glaçons achetés et non de glaçons artisanaux.

Laisser un commentaire